Améliorer la compétitivité de la culture du soja

L’expertise technique de Terres Inovia est l’allié des producteurs pour mieux intégrer le soja au cœur des autres cultures et le rendre plus compétitif par l’analyse des différents contextes (pédoclimatique, écophysiologique, débouchés), aussi bien en agriculture biologique que conventionnelle. D’ici 2025, l’interprofession des huiles et des protéines végétales (Terres Univia) prévoit un doublement des surfaces de soja français non OGM.

Contact : Charlotte Chambert

c.chambert@terresinovia.fr

 

soja

Nos objectifs

Contribuer à structurer des filières dédiées sur l’ensemble de la chaîne, allant de la production à l’utilisation, en passant par la collecte et la transformation.

Intégrer durablement et de façon responsable le soja dans les systèmes de culture.

Augmenter la performance technico-économique de la culture : quantité récoltée, qualité des graines, rentabilité…

Pérenniser la production en anticipant les attentes des consommateurs et les contraintes du changement climatique.

Nos actions phares

Inoculation : du référencement du produit au conseil diagnostic

L’inoculation est une étape clé dans la culture du soja. Elle conditionne le bon fonctionnement de la légumineuse. Avec la hausse des surfaces en soja ces dernières années, de nouveaux procédés font leur apparition pour simplifier cette étape. Terres Inovia évalue ces nouveaux procédés selon leur facilité d’utilisation, l’efficacité technique (et sa stabilité) et le risque posé par une compétitivité trop forte de la souche qui empêcherait toute nouvelle évolution.
Terre Inovia travaille également à la mise au point de tests rapides de dénombrement de bactéries au champ, afin d’apporter un conseil personnalisé au producteur sur la nécessité d’inoculer sa parcelle.

Etudier les comportements variétaux pour mieux faire face aux aléas climatiques

L’eau est le principal facteur limitant de la production de soja, en particulier pour les systèmes de culture du Sud-Ouest, confrontés au changement climatique (sécheresses plus fréquentes) et à la pression grandissante de l’utilisation des ressources en eau pour l’irrigation.

Face à ces aléas, l’adéquation entre les caractéristiques de la variété (groupe de maturité, type de croissance, tolérance à la sécheresse…) et les conditions pédoclimatiques devient prépondérante. Il importe donc de mieux comprendre les interactions entre génotype, environnement et conduite de culture (IGEC) pour le soja, de façon à pouvoir adapter le conseil variétal.

Réduire les pertes à la récolte

La récolte des gousses basses étant une problématique importante pour la culture du soja, Terres Inovia travaille à mettre en évidence les conduites culturales permettant d’optimiser la hauteur des premières gousses.
Des expérimentations d’équipements innovants, tels que la coupe flexible, sont mises en œuvre afin d’apporter au producteur des références technico-économiques qui l’aident dans son choix d’investissement matériel.