Contribuer à la transition vers des systèmes robustes et multi-performants

Volatilité des prix, aléas climatiques, résistances des bioagresseurs… les systèmes actuels et l’optimisation des pratiques de chaque culture, prise individuellement, montre ses limites. La solution ? Opérer une transition vers des systèmes de culture robustes et multi-performants. Terres Inovia aide les agriculteurs à réussir cette transition en apportant des ressources utiles et opérationnelles pour concevoir et mettre en œuvre des systèmes de culture adaptés à leurs besoins, au contexte local et qui valorisent la fertilité des sols et la régulation naturelle des bio-agresseurs.

Contact : Stéphane Cadoux

s.cadoux@terresinovia.fr

systemes de culture

Nos objectifs

Analyser, à l’échelle locale par bassin de production, les forces et faiblesses des systèmes de culture en place, les attentes des agriculteurs et repérer les innovations en ferme.

Produire des connaissances opérationnelles, co-concevoir et évaluer des innovations contribuant à la robustesse et le multi-performances des systèmes de culture.

Contribuer à la transition en ferme en mettant au point des outils d’accompagnement pour les agriculteurs et leurs conseillers. Ceux-ci sont formés à l’accompagnement stratégique à l’échelle du système de culture.

Nos actions phares

Désherbage : mieux faire face aux adventices et gérer l’après Glyphosate

Terres Inovia, en collaboration avec de nombreux partenaires dans les différentes régions, élabore et travaille à de nouvelles stratégies de désherbage.

Les travaux conduits ces dernières années ont permis, en particulier, de proposer des programmes de désherbage intéressants pour le colza en post-levée, ajustables selon la situation de chaque parcelle.

Les légumineuses et le lin, parfois en usage orphelin, mobilisent notre institut, aussi bien sur le volet technique (évaluation de nouveaux herbicides, de nouveaux programmes ou associations, désherbage mécanique, désherbage mixte) que sur le volet règlementaire (extension d’usage, dérogations 120 jours). Les flores particulières telles que l’ambroisie, le datura ou les vivaces mobilisent également nos équipes. Enfin, la veille, voire l’évaluation de nouvelles technologies, font partie intégrante de notre projet sur la gestion intégrée des adventices.

Depuis 2017, Terres Inovia est également associé à l’Acta, Arvalis-Institut du végétal, l’ITB et la Fnams dans une cellule d’experts qui travaille à identifier les difficultés et les impasses techniques liées au retrait du glyphosate afin de rechercher des solutions alternatives. Si le travail du sol ressort comme le principal levier, cette modification réglementaire entraîne des changements profonds de pratiques et d’exploitation. En 2019 et 2020, des éléments d’expertise ont été fournis à INRAE et à l’Anses dans le cadre de l’analyse comparative, qui devrait déboucher courant 2020 sur des restrictions. Les travaux de l’institut se poursuivent toujours autour de ces alternatives.

Syppre : vers des systèmes robustes et multi-performants

Syppre est un projet inter-instituts qui a débuté en 2013, co-piloté par Terres Inovia, Arvalis-Institut du végétal et l’Itb. Il vise à construire les systèmes de culture de demain permettant de concilier productivité, rentabilité et excellence environnementale.

Il repose sur cinq territoires (Limons profonds de Picardie, terres de craie de Champagne, sols argilo-calcaires du Berry, coteaux argilo-calcaires Lauragais et terres humifères du Béarn) où sont développés des observatoires des systèmes pratiqués par les agriculteurs, des plateformes d’expérimentation de systèmes de culture innovants, et des réseaux d’agriculteurs accompagnés dans l’évolution de leurs systèmes en ferme. Les démarches, outils et connaissances mis au point par cette approche de co-innovation, ainsi que les partages d’expérience, visent à favoriser la transition à grande échelle vers des systèmes multi-performants.

Un site internet dédié au projet Syppre (www.syppre.fr), a été ouvert en 2019. Les résultats et les connaissances générées par le projet y sont présentés, avec l’ambition de devenir plus largement un site de référence pour le partage de connaissances actionnables pour favoriser la transition vers des systèmes robustes et multi-performants.

Des outils d’accompagnement pour favoriser l’innovation en ferme

Du fait d’un contexte changeant et incertain et de la grande variabilité de l’effet des stratégies agro-écologiques selon les situations, il est préférable d’aider les agriculteurs à innover par eux-mêmes et à s’adapter à leur contexte.

Dans ce but, Terres Inovia coordonne le projet « Outillage ». Objectif : mettre à disposition de chaque agriculteur des outils et des méthodes pour imaginer, tester, évaluer et adapter par lui-même et en continu des innovations à introduire dans son système de culture.

Ce projet, coordonné par Terres Inovia, a permis de construire et tester plusieurs tableaux de bord et notamment « Obtenir un colza robuste » dans le Berry et « Réussir sont tournesol en agriculture de conservation pour maîtriser l’érosion » dans le Gers.

Chacun de ces tableaux de bord visualise les états-clés à obtenir dans un champ cultivé pour atteindre les objectifs définis par l’agriculteur, identifie les liens de cause à effet entre ces états-clés et précise les techniques pertinentes pour y parvenir.

D’autres tableaux de bord sont en cours de construction comme « Réussir sa transition vers l’agriculture de conservation ». Des méthodes d’observation simples à mettre en œuvre, permettant d’alimenter ces tableaux de bord, sont mises au point en parallèle.