Contribuer à la transition vers des systèmes robustes et multi-performants

Volatilité des prix, aléas climatiques, résistances des bioagresseurs… les systèmes actuels et l’optimisation des pratiques de chaque culture, prise individuellement, montre ses limites. La solution ? Opérer une transition vers des systèmes de culture robustes et multi-performants. Terres Inovia aide les agriculteurs à réussir cette transition en apportant des ressources utiles et opérationnelles pour concevoir et mettre en œuvre des systèmes de culture adaptés à leurs besoins, au contexte local et qui valorisent la fertilité des sols et la régulation naturelle des bio-agresseurs.

Contact : Stéphane Cadoux

s.cadoux@terresinovia.fr

systemes de culture

Nos objectifs

Analyser, à l’échelle locale par bassin de production, les forces et faiblesses des systèmes de culture en place, les attentes des agriculteurs et repérer les innovations en ferme.

Produire des connaissances opérationnelles, co-concevoir et évaluer des innovations contribuant à la robustesse et le multi-performances des systèmes de culture.

Contribuer à la transition en ferme en mettant au point des outils d’accompagnement pour les agriculteurs et leurs conseillers. Ceux-ci sont formés à l’accompagnement stratégique à l’échelle du système de culture.

Nos actions phares

Désherbage : mieux faire face aux adventices et gérer l’après Glyphosate

Terres Inovia, en collaboration avec de nombreux partenaires dans les différentes régions, élabore, grâce à un réseau conséquent d’essais, de nouvelles stratégies de désherbage intégrant l’ensemble de la flore. Ces essais incluent les graminées, des espèces délicates au sein des systèmes de grandes cultures, dont le contrôle est contraint par des durcissements règlementaires. Une gestion intégrée de cette flore doit donc être intensifiée pour la durabilité des exploitations.

La gestion durable des herbicides est également un axe fort de nos travaux, avec l’objectif de sécuriser leur utilisation, par des mesures concrètes et efficaces, afin de limiter au maximum les dépassements du seuil de potabilité des eaux qui peuvent être observés de manière ponctuelle et localisée dans les captages d’eaux souterraines. Le plan de sortie du glyphosate mobilise désormais notre institut soucieux des conséquences sur la compétitivité de nos cultures. Membre de la cellule Recherche-Innovation-Transfert lancée par le réseau des instituts techniques agricoles avec l’Inra et l’APCA, Terres Inovia s’attelle à la recherche d’alternatives au glyphosate et à leur évaluation tant sur le plan technique qu’économique. Le tournesol, les protéagineux de printemps et le soja sont particulièrement exposés. Les travaux s’appuient sur le réseau expérimental, les dispositifs du projet Syppre et les réseaux d’agriculteurs.

Par ailleurs, un projet réunissant l’Acta, Arvalis-Institut du végétal, l’ITB, Terres Inovia et les chambres d’agriculture, a été déposé sur le sujet fin 2018, dans le cadre de l’appel à projets Ecophyto II+.

 

Des systèmes de culture innovants avec le projet Syppre

Le projet Syppre « Construire ensemble les systèmes de demain », co-piloté par Arvalis – Institut du végétal, l’ITB et Terres Inovia, a été lancé en 2013. Il s’appuie sur trois volets :

-Un observatoire dynamique des systèmes de production
-Cinq plateformes expérimentales pour mettre au point et acquérir des connaissances sur des systèmes de culture innovants
-Des réseaux d’agriculteurs accompagnés pour faire évoluer leurs systèmes en ferme.

L’année 2017 a été marqué par les récoltes de la première campagne culturale des essais sur les systèmes de culture et par l’inauguration officielle des cinq plateformes expérimentales. Les premiers résultats sont déjà très positifs : dans la plateforme du Berry, un système innovant améliore la marge de semi-nette d’environ 20 % et réduit l’usage des intrants de 35 à 50 % par rapport au système témoin (pratiques régionales optimisées).

Des outils d’accompagnement pour favoriser l’innovation en ferme

Du fait d’un contexte changeant et incertain et de la grande variabilité de l’effet des stratégies agro-écologiques selon les situations, il est préférable d’aider les agriculteurs à innover par eux-même et à s’adapter à leur contexte, plutôt que de leur diffuser des solutions génériques. Dans ce but, Terres Inovia coordonne le projet « Outillage » qui vise à mettre au point des outils d’accompagnement qui permettront aux agriculteurs de tester, évaluer par eux-mêmes et améliorer en continu des innovations répondant à leurs attentes.