Contribuer à la transition vers des systèmes robustes et multi-performants

Volatilité des prix, aléas climatiques, résistances des bioagresseurs… les systèmes actuels et l’optimisation des pratiques de chaque culture, prise individuellement, montre ses limites. La solution ? Opérer une transition vers des systèmes de culture robustes et multi-performants. Terres Inovia aide les agriculteurs à réussir cette transition en apportant des ressources utiles et opérationnelles pour concevoir et mettre en œuvre des systèmes de culture adaptés à leurs besoins, au contexte local et qui valorisent la fertilité des sols et la régulation naturelle des bio-agresseurs.

Contact : Stéphane Cadoux

s.cadoux@terresinovia.fr

systemes de culture

Nos objectifs

Analyser, à l’échelle locale par bassin de production, les forces et faiblesses des systèmes de culture en place, les attentes des agriculteurs et repérer les innovations en ferme.

Produire des connaissances opérationnelles, co-concevoir et évaluer des innovations contribuant à la robustesse et le multi-performances des systèmes de culture.

Contribuer à la transition en ferme en mettant au point des outils d’accompagnement pour les agriculteurs et leurs conseillers. Ceux-ci sont formés à l’accompagnement stratégique à l’échelle du système de culture.

Nos actions phares

Phyto-Sol : des systèmes de culture durables en travail réduit du sol

Le projet Phyto-Sol, coordonné par Terres Inovia depuis 2012, vient de se terminer.
Les expérimentations ont permis de valider l’intérêt de différentes stratégies (comme l’insertion de légumineuses en culture principale et couverts d’interculture et associés) permettant une réduction de l’usage d’azote minéral et des émissions de gaz à effet de serre de 20 à 30%.
Autre innovation co-conçue avec des agriculteurs : l’association de légumineuses gélives au colza permet de maintenir, voire déplafonner, le rendement, tout en réduisant l’usage de l’azote, des herbicides et parfois des insecticides. Cette technique a été reconnue comme une action standardisée permettant d’économiser des produits phytopharmaceutiques dans le cadre des CEPP(Certificats d'Economie de Produits Phytosanitaires).
Un point technique a été édité et une formation est proposée pour accompagner ce développement qui pourrait toucher à terme 40 % de la sole de colza.

 

 

Des systèmes de culture innovants avec le projet Syppre

Le projet Syppre « Construire ensemble les systèmes de demain », co-piloté par Arvalis – Institut du végétal, l’ITB et Terres Inovia, a été lancé en 2013. Il s’appuie sur trois volets :

-Un observatoire dynamique des systèmes de production
-Cinq plateformes expérimentales pour mettre au point et acquérir des connaissances sur des systèmes de culture innovants
-Des réseaux d’agriculteurs accompagnés pour faire évoluer leurs systèmes en ferme.

L’année 2017 a été marqué par les récoltes de la première campagne culturale des essais sur les systèmes de culture et par l’inauguration officielle des cinq plateformes expérimentales. Les premiers résultats sont déjà très positifs : dans la plateforme du Berry, un système innovant améliore la marge de semi-nette d’environ 20 % et réduit l’usage des intrants de 35 à 50 % par rapport au système témoin (pratiques régionales optimisées).

Des outils d’accompagnement pour favoriser l’innovation en ferme

Du fait d’un contexte changeant et incertain et de la grande variabilité de l’effet des stratégies agro-écologiques selon les situations, il est préférable d’aider les agriculteurs à innover par eux-même et à s’adapter à leur contexte, plutôt que de leur diffuser des solutions génériques. Dans ce but, Terres Inovia coordonne le projet « Outillage » qui vise à mettre au point des outils d’accompagnement qui permettront aux agriculteurs de tester, évaluer par eux-mêmes et améliorer en continu des innovations répondant à leurs attentes.