Améliorer la compétitivité des protéagineux

Le pois et la féverole présentent des atouts agronomiques, environnementaux et économiques. Accroître leur présence dans les assolements et les successions culturales permettra aux protéagineux de regagner en productivité et en compétitivité. Une information régulière et pertinente constitue un enjeu essentiel pour des cultures dont la connaissance et la maîtrise ont pu diminuer à la suite de baisses de surfaces. L'existence de solutions permettant de réduire les aléas de production est également indispensable dans un contexte de changement climatique et de retrait des solutions phytosanitaires traditionnelles. La stimulation des innovations variétales est aussi un point d'attention particulier.
Terres Inovia fait valoir son expertise dans ces cultures en fournissant des informations sur la conduite de ces cultures et des outils de choix sur les variétés des protéagineux.

 

Contact : Véronique Biarnès

v.biarnes@terresinovia.fr

 

Nos objectifs

Guider les agriculteurs sur le choix des espèces et des types à privilégier (hiver/printemps) en fonction de la zone géographique par des analyses agro-pédo-climatiques pour réduire les aléas de la production.

Proposer des itinéraires techniques adaptés aux contextes locaux, au changement climatique et à une utilisation durable des produits phytosanitaires.

Nos actions phares

Des travaux pour mieux lutter contre Aphanomyces

La pourriture racinaire est la maladie la plus préjudiciable sur pois de printemps, avec des pertes de rendement pouvant atteindre 100 % lorsque la parcelle est fortement contaminée et les conditions climatiques favorables. Il n’existe aucune méthode de lutte. La gestion du risque était jusqu’à présent basée sur un test biologique réalisé à partir d’un échantillon de sol afin de connaitre le potentiel infectieux de la parcelle. Malgré l’intérêt qu’il présente, ce test était très peu utilisé par les agriculteurs.

C’est pourquoi Terres Inovia a développé un nouvel outil, baptisé Eva. A partir d’un certain nombre d’informations (département, historique en pois, type de sol, irrigation), il indique le niveau de risque de la parcelle (faible ou élevé) et oriente l’agriculteur dans ses choix, afin de préserver le rendement du pois et l’état sanitaire de cette parcelle. Eva, qui peut être utilisé dans la plupart des régions productrices de pois, est désormais disponible en ligne sur le site internet de Terres Inovia.

 

Vers des variétés de pois et de féverole mieux adaptés aux stress climatiques

Le projet PeaMUST, initié en 2012 dans le cadre du premier programme «Investissement d’avenir » est arrivé à son terme en 2020. Il avait pour objectif d'aider à régulariser les niveaux de production du pois et de la féverole en travaillant sur les principaux facteurs limitants identifiés, dont la tolérance au froid.
Il a ainsi permis de confirmer les zones du génome contribuant à la résistance au gel et de vérifier l’intérêt de chacune d’elles. L’identification des gènes et de marqueurs de cette résistance se sont poursuivis.

En parallèle, les travaux conduits sur la féverole avaient pour objectif d'étudier si les déterminants de la résistance au gel étaient conservés entre le pois et cette espèce phylogénétiquement proche.


Si le pois d'hiver et la féverole continuent aujourd'hui leur progression, il reste nécessaire d’adapter leur conduite et de poursuivre les efforts de sélection vis-à-vis de différents facteurs limitants. C’est l’objectif de projets partenariaux qui ont débuté en 2020. Ils concernent plus particulièrement la réponse à des conditions hydriques limitantes de différentes espèces de légumineuses parmi lesquelles figurent le pois et la féverole.

 

Résistance de la féverole à l’ascochytose : un premier test en conditions contrôlées

La féverole est une espèce qui présente de multiples atouts agronomiques, environnementaux et économiques, mais qui est soumise à un certain nombre de maladies aériennes, en particulier l’ascochytose, le botrytis et la rouille.

Afin de permettre la mise sur le marché de variétés plus résistantes, Terres Inovia a mis au point un premier test en conditions contrôlées permettant d’évaluer la résistance de la féverole à l’ascochytose. Ce test, dont les résultats sont corrélés à ceux obtenus au champ, a permis de classer les variétés de féverole d’hiver en fonction de leur niveau de résistance à la maladie, et de mettre ainsi en évidence un progrès génétique important. Ce progrès génétique expliquerait au moins en partie que cette maladie est beaucoup moins fréquente et dommageable depuis quelques années.

Le choix variétal et des listes recommandées en pois et féverole avec myVar®

Depuis 2014, l’outil myVar®, qui permet à Terres Inovia de diffuser tous les résultats variétaux, s’enrichit régulièrement avec de nouvelles cultures. Depuis octobre 2019, il est désormais possible de l’utiliser pour choisir les variétés de pois et de féverole (de printemps ou d’hiver). Disponible gratuitement, accessible sur smartphone, tablette ou ordinateur en application ou en version web, il permet d’optimiser son choix variétal en proposant un accès rapide à toutes les informations variétés de l’institut technique.

Pour contribuer au renouvellement variétal, Terres Inovia propose, dans le cadre du programme Cap Protéines, un nouvel outil d'aide au choix : des listes de variétés de pois et de féverole d'hiver recommandées. Ces conseils prennent en compte, outre le rendement, le risque de gel et, pour le pois d'hiver, le type de sol, notamment la présence de calcaire. Rappelons également que l'utilisation de semences certifiées contribue à une production de qualité et permet le maintien d'une création variétale dynamique. 10 variétés de pois d'hiver et 6 variétés de féverole d'hiver ont ainsi été positionnées dans différentes zones géographiques. Ces listes sont consultables sur myVar®, en choisissant la culture "Pois d'hiver" ou "Féverole", puis "Résultats d'évaluation et recommandations de Terres Inovia" et enfin "Recommandations régionalisées".