Chargement en cours...

Réussir son implantation pour limiter la sévérité des maladies

Article rédigé par
  • Anne MOUSSART (a.moussart@terresinovia.fr)
Réussir son implantation pour limiter la sévérité des maladies
    Imprimer cette page
    Modifié le : 19 mars 2020

    Un pois bien implanté sera moins vulnérable aux maladies

    levée de pois protéagineuxIl est donc indispensable de respecter les dates de semis préconisées, de semer sur un sol bien réssuyé et d’éviter tout facteur de tassement du sol.

    Un semis trop précoce aura pour conséquence un développement plus rapide de l’ascochytose et un risque accru de bactériose.

    Il est également essentiel de ne pas semer trop dense afin de ne pas créer un microclimat favorable au développement des maladies aériennes (ascochytose, mildiou, botrytis).

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article