Chargement en cours...

Semis du colza : Les atouts du semoir monograine

Article rédigé par
  • Gilles SAUZET (g.sauzet@terresinovia.fr); Stéphane CADOUX (s.cadoux@terresinovia.fr)
Semis du colza : Les atouts du semoir monograine
    Imprimer cette page
    Modifié le : 06 août 2019

    Des levées plus rapides et régulières avec un semoir monograine

    Comparaison de semoirs en conditions sèches

    Comparaison de semoirs en conditions sèches : les colzas semés au semoir monograine sont au stade cotylédons – 1ère feuille lorsque les colzas semés au semoir à céréales sont en cours de levée. Le peuplement est plus régulier avec le semoir monograine.
    (Essai Terres Inovia - Morville sur Seille (54) - automne 2012)

    comparaison semoire a cereales et semoir monograine

    • Régularité de la position de la graine en profondeur et bon rappui de la ligne de semis : levée plus rapide et homogène
    • Contrôle de l'espacement des graines sur la ligne : optimisation des capacités de compensation du colza
    • Écartement entre rangs qui permet le binage
    • Économie de semences.
     

    Conditions de mise en œuvre :

    • Ne pas dépasser 50cm d’écartement en sols superficiels
    • En sols moyen à profond, les écartements de 45-50cm (semoirs à betterave ou tournesol) sont optimums
    • Les écartements type maïs (jusqu’à 80cm) sont à réserver aux sols profonds à bonne disponibilité en eau et en azote
    • Dans tous les cas : adapter les densités de semis pour contrôler le nombre de plantes sur le rang (ne pas dépasser 15 plantes par mètre linéaire)
    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    L’anthracnose sur lupin : surveillance et lutte
    >Lire l'article
    soja derobe datura
    Gestion des adventices difficiles en tournesol et en soja
    >Lire l'article