Chargement en cours...

Phomopsis sur tournesol : ne traiter que si nécessaire

Article rédigé par
  • Emmanuelle MESTRIES (e.mestries@terresinovia.fr)
Phomopsis sur tournesol : ne traiter que si nécessaire
    Imprimer cette page
    Modifié le : 01 sept. 2022

    La décision de traiter doit tenir compte du risque phomopsis dans la région, de la variété choisie, de la situation de la parcelle et des Bulletins de santé du végétal (BSV), selon la stratégie suivante

     

    Répartition régionale du risque phomopsis

    carte phomopsis tournesoltableau risque phomopsis

    Carte et tableau issus du Guide culture tournesol 2022

    Dans des régions à risque de phomopsis fréquent et des parcelles favorables au phomopsis, un traitement fongicide, peut être appliqué selon le BSV, jusqu’au stade limite de passage du tracteur (LPT), soit une hauteur de végétation de 55 à 60 cm, sur les variétés PS (peu sensibles) et exceptionnellement sur les variétés TPS.

    Les produits AMISTAR GOLD et FILAN SC sont équivalents contre le phomopsis. Dans le contexte actuel d'un réel progrès génétique vis-à-vis du phomopsis, cette efficacité est satisfaisante. Également efficaces contre le phoma, leur utilisation doit être raisonnée d’abord pour le risque phomopsis, maladie la plus nuisible. Vous pouvez profiter de ce traitement pour réaliser un apport de bore si nécessaire.

     

    Tableaux issus du Guide culture tournesol 2022

    Carence en bore : Fertilisation du tournesol: carence en bore, intervenir préventivement en cas de risque

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Supports du webinaire : Lancement de campagne Pois chiche - Lentilles
    >Lire l'article
    Quels sont les services rendus par les agrosystèmes incluant les légumineuses ?
    >Lire l'article