Chargement en cours...

Identifier la présence de maladies racinaires

Article rédigé par
  • Anne MOUSSART (a.moussart@terresinovia.fr)
Identifier la présence de maladies racinaires
    Imprimer cette page
    Modifié le : 16 avr. 2020

     

    Plusieurs pathogènes peuvent provoquer des maladies racinaires (Fusarium spp, rhizoctonia solani, Pythium spp, Phoma spp, Phytophtora spp, Macrophomina phaseolina). Les premiers symptômes apparaissent le plus souvent au moment de la floraison. Des plantes isolées ou en foyers prennent une couleur vert pâle, noircissent et/ou flétrissent. Si l’attaque est précoce et sévère, les plantes sont nanifiées. Sur le système racinaire, on observe des “traits de plume” de couleur marron-rouge à noire, qui évoluent en nécroses noires pouvant ceinturer tout le système racinaire. Les nodosités ne sont plus fonctionnelles.

    maladies racinaires féverole

    En cas d’attaque de Fusarium oxysporum (flétrissement vasculaire), les racines peuvent paraitre saines mais le système vasculaire présente une coloration rouge à noire.

    Aucune lutte chimique n’est disponible.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    degats limaces sur tournesol
    Limaces : gestion des populations en cours de campagne
    >Lire l'article
    pucerons tournesol
    Pucerons : Gestion en cours de campagne
    >Lire l'article