Téo, un plan d'action et de communication pour développer le tournesol

De nouveaux défis face aux difficultés actuelles

Téo, de l'or dans vos rotations, est un plan d'action pour développer le tournesol

Le contexte agricole global

Les systèmes de culture doivent aujourd’hui faire face à des impasses techniques : une progression inquiétante de résistances des insectes et adventices, l’émergence de nouveaux bio-agresseurs en lien avec les dérèglements climatiques récurrents, des solutions chimiques moins nombreuses…Le nouveau modèle agricole tend vers plus d’agro-écologie, une réduction des produits phytosanitaires, une production non OGM et made in France. Or, grâce à ses performances environnementales, la culture du tournesol répond parfaitement à ces enjeux de durabilité.

Une priorité du plan de filière et une forte demande

La demande sociétale encourage la production de tournesol français : l’huile de tournesol est la première huile de table consommée en France. Même si elle est variable, la prime oléique traduit cette demande soutenue, tant nationale qu’internationale. En outre, le déficit de Matières Riches en Protéines (MRP) au niveau national pour l’alimentation animale offre des perspectives au tourteau de tournesol High Pro français. Le plan national pour les protéines, en cours d’élaboration, vise à améliorer l’autonomie protéique de la France. Compte tenu de ces enjeux, le plan de la filière 2018-2022 vise à une augmentation des surfaces de tournesol de + 100 000 hectares.

Le tournesol, une culture aux nombreux atouts qui répond à de nouveaux enjeux

 

Une réponse à la demande sociétale

- Des débouchés diversifiés et assurés : huile alimentaire, biocarburants de basse émission de gaz à effet de serre, tourteaux HighPro…

- Une image positive auprès du grand public assurée par sa contribution à la diversité des paysages et au maintien de la biodiversité : faible usage des produits phytosanitaires, importante ressource alimentaire pour les abeilles et la production de miel.

Une culture compétitive et robuste

- Un itinéraire technique simple et un bon précédent qui s’intègre à tous types d’exploitations : adapté aux systèmes de production AB et d’agriculture de conservation, ou en dérobé, il valorise tous types de sols.  

- Un cycle court pour un retour sur investissement rapide, des charges opérationnelles et une mobilisation de trésorerie limitées, des charges maîtrisées et peu volatiles.

- Une culture économe en temps pour l’agriculteur, avec un nombre de passages restreint et une bonne répartition de la charge en travail au cours de l’année.

Une culture adaptée aux enjeux du changement climatique

- Elle fait partie des espèces les moins émettrices de GES (faible apport d’engrais de synthèse), elle a une très bonne tolérance aux stress hydriques et une bonne valorisation de faibles apports d’eau.

- Elle ne nécessite pas un usage important de solutions chimiques : elle est adaptée au désherbage mécanique ou mixte et la lutte contre les maladies se fait principalement par la génétique.

TEO : un plan de communication et de développement sur trois ans

 

Trois volets

Au fil de trois campagnes (2020-2022), les recommandations et communications sur le tournesol seront axées sur :

- les valeurs agro-économiques du tournesol et l’objectif de rentabilité de la culture ;

- les conseils techniques pour un meilleur suivi au service de la rentabilité ;

- les innovations dont bénéficie cette espèce.

En 2020, Téo, c'est...

12 visites terrain (malgré le contexte sanitaire)

10 vidéos sur le tournesol

15 webinaires

60 actualités régionales de campagne

113 articles repris dans la Presse agricole départementale (PAD) 

25 actualités mises en avant sur le site de Terres Inovia et un partenariat exclusif avec Terres Net comme relais de nos actualités

60 articles en presse nationale agricole (Arvalis Terres Inovia Infos, Perspectives Agricoles)

1 partenariat avec Limagrain sur des fiches techniques, et des supports spécifiques pour promouvoir l’action Téo et le nouvel outil Tour de Plaine

 

 

 

En 2021, des actions autour de plusieurs axes

 

En 2021, l’institut continue sur cette lancée pour mettre en avant la capacité d’adaptation du tournesol, autour de quatre volets stratégiques :

1.Une culture qui s’adapte à de nouveaux bassins

-Objectif : mettre en avant le potentiel technico-économique du tournesol et accompagner techniquement les producteurs.

-Comment ? L’institut valorisera les diagnostics de production menés dans le Nord et l’Est, un argumentaire technico-économique dans le Centre et l’Ouest et trois années d’essais sur le choix de la précocité variétale et de la date optimale de semis pour sécuriser la récolte.

2.Une culture qui s’adapte au contexte sanitaire de chaque territoire

-Objectif : connaître les maladies et les ravageurs du tournesol et proposer des outils adaptés afin de mieux anticiper ces risques.

-Comment ? Terres Inovia diffusera des vidéos et webinaires pour sensibiliser les agriculteurs sur la gestion du mildiou et la montée en puissance du verticillium, ainsi que des outils pour observer ses parcelles et prendre des décisions adaptées.

3.Une culture qui s’adapte aux différents modes de production et de valorisation

-Objectif : faire connaître l’adaptation de la culture aux différents modes d’implantation, les marchés du tournesol et sa contribution à l’autonomie protéique, ainsi que la place de cette espèce dans les systèmes en agriculture biologique.

-Comment ? Les experts de l’institut partageront sur le terrain les travaux sur l’implantation issus des réseaux d’agriculteurs (notamment ceux du GIEE Magellan) et mettront en avant des communications techniques sur le bio et la valorisation des graines de tournesol.

4.Une culture qui s’adapte aux contraintes climatiques

-Objectif : montrer que le tournesol trouve sa place de culture irriguée, et valoriser ses atouts dans un contexte de contrainte hydrique.

-Comment ? Démontrer sur le terrain l’intérêt technico-économique de l’irrigation et valoriser les connaissances physiologiques et les outils de simulations de stratégie, mais aussi évaluer des indicateurs variétaux de tolérance au stress hydrique et la place du tournesol dans un contexte de changement climatique.

 

Les objectifs de Téo

Notre ambition : la relance et le développement raisonné du tournesol, en surfaces et en performances, basés sur une approche territoriale des systèmes de culture pour répondre aux enjeux régionaux et pérenniser la production de tournesol dans nos bassins français.

Cette ambition vise le rééquilibrage des surfaces de tournesol par la diversification des assolements :

Dans les nouveaux bassins où le tournesol doit se positionner comme une espèce de diversification durable avec une filière structurée ;

Dans les bassins de production historiques où le tournesol doit maintenir sa place de tête de rotation, tout en optimisant sa conduite, notamment par l’allongement des rotations.

 

A la recherche de partenariats pour déployer TEO

Ces trois axes seront développés dans différents types de communications destinés prioritairement aux agriculteurs : plaquette, recommandations techniques, posters, participation à des événements, visites de terrain… Ce plan d’action sera identifié, sur tous les supports, par une identité visuelle spécifique : « Teo, de l’or dans vos rotations ».

Pour relayer ce plan de communication, Terres Inovia développe des partenariats en apportant son expertise technique auprès des collecteurs, chambres d’agriculteurs, semenciers, firmes etc., pour co-organiser et animer des événements autour du tournesol, concevoir des messages techniques…

Ce partenariat est ouvert à tous les acteurs de la filière pour dynamiser cette culture (se rapprocher de votre contact local de Terres Inovia ou de Claire Martin Monjaret (c.monjaret@terresinovia.fr).

Le chiffre

+ 100 000 hectares de tournesol à horizon 2022, c’est l’objectif du plan de filière des oléo-protéagineux.