Chargement en cours...

L’Acta récompense Terres Inovia pour son innovation agronomique colza associé

18 oct. 2019

Terres Inovia se félicite d’être récompensé pour son travail sur le colza associé par l’Acta, dans le cadre du concours ITA’innov, organisé sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Cette technique du colza associé, développée par Gilles Sauzet de l’institut technique des huiles et des protéines végétales, en collaboration avec des agriculteurs, a été primée dans la catégorie « Innovation » qui récompense les réalisations novatrices améliorant les pratiques agricoles ou agro-industrielles.

Trophée innovation ITA innov colza associé

Catherine Dagorn, directrice générale du GNIS, a remis le trophée Innovation à Gilles Sauzet, ingénieur de développement Terres Inovia

Le colza associé : quels enjeux pour quels bénéfices ?

Et si la solution pour augmenter les rendements du colza était d’associer le colza d’hiver avec des légumineuses gélives ? Réduisant les besoins en fertilisation azotée et en désherbage, le colza associé est une technique qui consister à semer en même temps que le colza des plantes non récoltées. Il s’agit pour la majorité de légumineuses gélives qui se dégraderont sous l’effet du gel hivernal : féverole de printemps, lentille, trèfle d’Alexandrie, fenugrec, gesse ou vesces de printemps qui vont apporter des bénéfices au colza.
Sous réserve d’une implantation précoce et réussie, cette technique dispose de nombreux atouts. Outre l’augmentation de la production de biomasse et d’azote, le colza associé permet un meilleur contrôle des adventices, une réduction des dégâts d’insectes en automne (charançon du bourgeon terminal et grosse altise) et l’amélioration de la fertilité des sols en augmentant les restitutions d’azote et de carbone.
Particulièrement adaptée aux parcelles disposant de faibles disponibilités en azote, le recours à cette technique constitue une innovation agroécologique puisqu’elle s’accompagne d’une réduction de l’usage des herbicides, des insecticides et de la fertilisation azotée.

Objectif : obtenir une levée précoce

Obtenir un colza robuste, résistant aux bioagresseurs ainsi qu’aux aléas climatiques, exige de définir dès le mois de juin les travaux à conduire pour semer le colza dans de bonnes conditions de fraîcheur autour de la semence. Ces bonnes pratiques maximisent une levée précoce et homogène, des pieds vigoureux, une croissance dynamique et continue à l’automne et une reprise rapide en sortie d’hiver.
En ce début de campagne compliquée en raison de levées disparates, il est important de mettre en place des solutions agronomiques destinées à améliorer la robustesse des cultures et à réduire les attaques d’insectes et leur nuisibilité. Terres Inovia continue d’accompagner les producteurs tout au long de la campagne en diffusant ses conseils pratiques et opérationnels sur son site web. L’institut a également publié un ouvrage sur le colza associé.

CAP Agronomie® pour accompagner les agriculteurs

Ces travaux sur le colza associé, comme ceux menés dans le cadre de l’Action Syppre pilotée par trois instituts, Arvalis – Institut du Végétal, l’ITB et Terres Inovia, et récompensée du trophée ITA’innov « Equipe innovante », contribuent à identifier et à imaginer de nouveaux leviers d’action pour permettre aux producteurs de disposer de solutions opérationnelles et durables.
Terres Inovia poursuit son engagement à leurs côtés en lançant la démarche CAP Agronomie® en novembre prochain. L’objectif est d’accompagner les agriculteurs dans la prise de décisions en délivrant des conseils agronomiques adaptés à leurs parcelles. A travers la réalisation de diagnostics, la recherche de solutions à court et moyen termes et un accompagnement opérationnel, CAP Agronomie® permet l’augmentation du potentiel des cultures et de la rentabilité des exploitations agricoles.