Chargement en cours...

Testez vos connaissances sur la gestion des adventices en colza et le semis direct !

Article rédigé par
  • Fanny VUILLEMIN (f.vuillemin@terresinovia.fr); Gilles SAUZET (g.sauzet@terresinovia.fr)
Testez vos connaissances sur la gestion des adventices en colza et le semis direct !
    Imprimer cette page
    Modifié le : 05 avr. 2019

    Tous les vrais/faux sur la gestion des adventices en colza et semis direct :

    Question 1 : Le semis direct sans flux de terres et sans travail du sol préalable permet de gérer les situations à risque élevé en adventices dicotylédones à levée précoce (géraniums, gaillets).

    Question 2 : Le semis direct pratiqué dans les conditions idéales peut réduire les levées de géraniums de plus de 50 % par rapport à un semis avec préparation du sol au préalable.

    Question 3 : Il est conseillé de semer lentement (moins de 6 km/h) pour gérer les adventices.

    Question 4 : Pour la gestion des graminées, le semis direct est intéressant tant en interculture courte qu'en interculture longue.

    Question 5 : Pour réussir son semis direct, il n'est pas nécessaire d'avoir un sol bien structuré.

    Question 6 : Pour réussir son semis direct, un semoir à disques équipé de chasse-débris est indispensable.

    Question 7 : Le semis direct est un élément indispensable à la technique du colza associé dans ces situations très infestées.

    Question 8 : En semis direct, il faut semer tard.

    Question 9 : Le semis direct réduit la qualité d'implantation du colza et donc sa capacité à concurrencer les adventices et son rendement.

    Question 10 : Le semis direct est à éviter dans les situations à problèmes de limaces ou rongeurs.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article