Chargement en cours...

Vigueur variétale du colza et comportement face aux ravageurs d'automne

21 juin 2021

A l'implantation, toutes choses égales par ailleurs, des différences de vigueur et de comportements face aux ravageurs d'automne entre les variétés de colza sont régulièrement constatées. Afin d'objectiver ces observations, Terres Inovia a mis au point une méthodologie d'évaluation.
Cette année, Terres Inovia et ses partenaires ont consolidé un réseau d'évaluation de ces nouveaux critères. Les résultats de ces travaux sur les variétés en cours d'évaluation sont partagés dans ce webinaire : vigueur, comportement vis-à-vis des ravageurs d'automne et nouveautés (mélange variétal).

 

Visualiser le direct sur la chaine YouTube Terres Inovia

Télécharger la présentation

 

Quelques questions-réponses du webinaire

Q : Beaucoup d'hybrides testés, y a-t-il des lignées qui "tiennent la route" au niveau vigueur ?
R : Il n'y a plus de lignées déposées en France par les semenciers depuis ES Mambo en 2014. Il existe quelques lignées plus récentes inscrites en Europe mais la plupart ne nous sont pas mis à disposition par les semenicers d'où le manque de résultat sur ce type variétal.

Q : Pourquoi ne testez-vous pas les variétés ID Mélodie et Jassie qui sont très vigoureuses à l'automne ?
R : Les variétés testées sont les variétés inscrites en France et les variétés européennes qui sont mises à disposition par les semenciers, ce n'est pas le cas pour ces 2 variétés. Pour les mêmes raisons, il existe d’autres variétés qui ne sont pas disponibles dans la synthèse Terres Inovia.

Q : Quelle est la corrélation vigueur et élongation ?
R : Avant d'avoir des données précises sur la vigueur, on pouvait croire que les variétés vigoureuses seraient toutes classées sensibles à l'élongation. Mais aujourd'hui, on constate dans les résultats que des variétés vigoureuses peuvent avoir peu d'élongation. Donc le raccourci que l'on faisait avant ne s'est pas vérifié.

Q : Quelle est la corrélation vigueur rendement ?
R : L’élaboration des composantes du rendement est un processus complexe qui dépend d’un ensemble de facteurs propres à la variété et à l’interaction avec son environnement. Les dispositifs mis en place ne sont pas adaptés pour répondre à cette question. Pour cela, il faudrait des dispositifs très lourds et nombreux pour pouvoir prendre en compte les autres facteurs qui influent sur le rendement et les interactions entre ces facteurs (peut etre un sujet de projet de recherche à venir ?). L'objectif de la vigueur est avant tout de permettre à la plante d'être plus robuste dans la période automnale notamment face aux ravageurs.

Q : Je pensais que la vigueur était aussi caractérisée par la vitesse en nombre de jour à atteindre un stade donné.
R : C’est une autre manière de la calculer. Mais cela ne changerait pas les résultats puisque nous utilisons le pourcentage de couverture à un stade donné (3/4 feuilles) pour la vigueur de départ et l’aire sous la courbe pour la vigueur automnale en prenant en compte les sommes de températures (ce qui gomme les différences de stades et entre essais). Attention également à ne pas confondre la notion de différence de croissance (vigueur) et différence de développement (stade).

Q : Le classement change-t-il si apport d'effluents avant implantation ?
R : Certains essais de cette campagne étaient avec apport de PRO ou reliquat très important et les résultats sont les mêmes.

Q : Certains semenciers parlent de variétés "N-flex"... les variétés réagissent-elles très différemment à la fertilisation en termes de vigueur automne ?
R : Le concept N-Flex est liée pour moi à la partie printemps. Aucune info sur leur comportement à l'automne.

Q : Concernant la présence de larves, on parle parfois de lien avec les glucosinolates, qu'en pensez-vous?
R : La piste est évoquée mais reste à demontrer. Nous ne sommes pas persuadés qu’il n’existe qu’une seule forme de « bon comportement ravageurs ». C’est sans doute un ensemble de caractéristiques propres à la variété qui explique cette moindre présence dans la plante.

Q : Quelle est l'explication (s) de l'effet variétal sur le nombre de larves ?
R : Aujourd'hui on fait le constat mais le pourquoi reste à comprendre et nécessiterait des projets de recherches importants.

Q : La variété Amplitude est bien notée en vigueur de départ mais pas en nombre de larves. Faut -il en conclure que la vigueur n'est pas un critère pertinent vis-à-vis des ravageurs ?
R : Les résultats ne sont pas forcément corrélés, il faut donc analyse l'ensembles des éléments.

Q : Est-ce que toutes ces différences sur altise sont gommées avec une protection insecticide adaptée ?
R : Croiser le facteur insecticide avec le facteur variétal est difficile à réaliser dans ces essais qui comportent beaucoup de variétés. Dans nos autres essais, lorsq'une solution chimique efficace est possible, on réduit le % de symptômes. On peut donc cumuler ces leviers. Mais on a observé aussi des réponses différentes des variétés à la protection insecticide ce qui complexifie l'analyse...

Q : Que penser des plantes compagnes comme le Fenugrec?
R : Les couverts associés sont un levier pour améliorer la robustesse du colza. Le choix des plantes compagnes est à adapter en fonction des objectifs recherchés et risques agronomiques à l’échelle de la rotation. Nous vous conseillons le guide implantation de Terres Inovia où vous trouverez les informations sur les espèces possible de couvert associé et les bénéfices sur les ravageurs et autres paramètres.