Chargement en cours...

Un pH neutre et une teneur en bore à surveiller

Article rédigé par
  • Véronique BIARNES (v.biarnes@terresinovia.fr)
Un pH neutre et une teneur en bore à surveiller
    Imprimer cette page
    Modifié le : 07 avr. 2019

    févrole en floraison

    Pour que la féverole se développe convenablement, elle a besoin d’un sol dont le pH est compris entre 6 et 7.

    pH acide : la féverole supporte mal les sols acides au pH < 5,5, qui entravent le fonctionnement de l’activité symbiotique.

    pH élevé : si le pH > 7,5, particulièrement dans les sols de limons battants à tendance hydromorphe, certains éléments minéraux comme le bore sont bloqués. Ce problème pourrait être à l’origine des féveroles sans gousses résultant d’un problème de fécondation des fleurs (Aisne, Ardennes, Marne et Seine-et-Marne). Dans ces parcelles à risque, en cas de printemps froid et humide, apporter 300 g/ha d’éléments bore au stade boutons floraux de la féverole pour assurer une bonne fécondation.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Supports du webinaire : Lancement de campagne Pois chiche - Lentilles
    >Lire l'article
    Quels sont les services rendus par les agrosystèmes incluant les légumineuses ?
    >Lire l'article