Chargement en cours...

Travailler son sol afin de limiter le risque de la mouche des semis

Article rédigé par
  • Agathe PENANT (a.penant@terresinovia.fr)
Travailler son sol afin de limiter le risque de la mouche des semis
    Imprimer cette page
    Modifié le : 27 févr. 2019

    mouche des semis lupinAfin de favoriser une bonne implantation et de limiter le risque « mouche des semis », votre sol doit être préparé avec soin :

    • Limiter au maximum la présence de matières organiques fraiches et récemment enfouies. Des faux semis afin de diminuer le stock semencier.
    • Même si le lupin de printemps est moins soumis à ce ravageur, il reste néanmoins conseillé de labourer un mois avant le semis afin d’enfouir au maximum la matière organique. Ce travail du sol attirera les mouches qui pondront, mais si le délai d’un mois est respecté, il n’y aura plus de risque pour la future culture de lupin.
    • Refermer le labour et ne plus toucher le sol jusqu’au semis.
    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article