Chargement en cours...

Terres Inovia s’engage pour l’agroécologie avec l’Eco AgriFood Challenge

13 oct. 2021

Lancé le 1er juin, l’l'Eco AgriFood Challenge est organisé par Agronov, Vitagora, le Village by CA Champagne-BourgogneINRAe et six partenaires, parmi lesquels Terres Inovia et Terres Univia, représentés par Delphine de Fornel et Marie Dubot.

Objectif : identifier des start-ups et PME à l’origine de solutions innovantes au service d’une agriculture durable et les accompagner pour modifier l'impact écologique des productions agricoles des secteurs de l'alimentation humaine et animale et de la pet Food.

190 candidatures ont été reçues de 28 pays différents et 14 dossiers retenus pour la finale.


« L’agriculture respectueuse de certains enjeux de durabilité est au cœur de nos préoccupations puisque nous les portons auprès de nos filières et des agriculteurs. Que ce soit l’institut technique par la recherche de solutions les plus adaptées ou l’Interprofession pour accompagner durablement les filières concernées, la démarche de création de valeur de l’agroécologie nous paraît essentielle », indiquait Laurent Rosso, directeur général de Terres Inovia lors de la finale du concours.

Retrouvez l'interview de Laurent Rosso dans son intégralité :

​​​​​​​


Un prix spécial Terres Inovia-Terres Univia


Les 28 et 29 septembre, la finale a eu lieu à Dijon. Les 14 finalistes ont présenté leurs innovations sous-forme de « pitch » suivis d’échanges avec le Jury. En tout, 5 prix ont été décernés :
-1er prix du jury : Osiris Agriculture, qui met au point un robot capable d’automatiser les tâches d’irrigation, de fertilisation, de désherbage et de protection des cultures.
-2eme prix du Jury : Rize, qui conçoit une plateforme pour identifier des solutions d’évaluations de son empreinte carbone.
-3eme prix du Jury : Sabi Agri, des agroéquipements électriques permettant de mettre en place des pratiques vertueuses.

Terres Inovia et Terres Univia ont décerné un prix spécial à la start-up Amiroy, qui met au point des biostimulants innovants pour remplacer les engrais et les biocides dans les pôles de production de proximité. « C’est une jeune start-up fondée par des scientifiques d’origine à la fois en écologie et pharmacologie. Elle propose des biostimulants qui semblent très prometteurs pour stimuler la germination et le développement de nos cultures face à des enjeux d’agression et de stress des productions », explique Laurent Rosso. Cette jeune entreprise va rejoindre l’accélérateur Toaster Lab. « L’institut technique, avec les Chambres d’agriculture, notamment celle de Dijon, les aideront à évaluer leurs innovations dans les productions oléo-protéagineuses».

Un second prix spécial a été remis par Nestlé_Purina à Yeasty, qui valorise les levures de brasserie pour en faire un ingrédient riche en protéines complètes.

 

Les solutions innovantes éprouvées sur le terrain

La centaine de participants de l’Eco AgriFood Challenge ont ensuite participé à une après-midi sur le terrain sur le domaine expérimental d’Epoisses, organisée par l’INRAe, Terres Inovia, Terres Univia,  Dijon Céréales et des partenaires comme les pépinières Naudet, la société ROBAGRI ou encore GRANDAY (robot Naïo OZ).

​​​​​​​​​​​​​​Des pratiques de solutions innovantes ont pu être montrées autour de trois thématiques : les nouvelles pratiques pour la transition agroécologique, le machinisme comme outil pour accélérer la transition agricole et la diversification des productions, comme la clé de la transition agroécologique.

L’expertise de Terres Inovia a pu être valorisée en particulier sur deux sujets d’importance :  

-    « Diversifier les espèces au sein d’une parcelle ou d’un territoire, une clé pour plus de robustesse et de résilience des systèmes de cultures ? », présenté par Michael Geloen sur la base des références acquises sur R2D2, le GIEE Magellan et les essais de la programmation de l’institut.
-    « En quoi le machinisme est-il un outil de la transition agroécologique ? Comment s’en saisir sur le terrain pour accélérer la transition agricole ? », présenté par Frédéric Salvi et Guillaume Joly sur la base des essais VIG et de l’action Colza digital. Les capteurs et outils de mesure utilisés par l’équipe d’expérimentation de Breteniere sur Phénovia notamment ont également été présentés.

 

​​​​​​​​​​​​​​

Les experts de Terres Inovia ont mis en avant les pratiques innovantes en agro-écologie.