Terres Inovia lance un nouveau test pour identifier les larves de charançons de la tige

01 juil. 2019

Il est généralement admis que le charançon de la tige du chou est commun mais peu nuisible, contrairement au charançon de la tige du colza qui est moins fréquent mais très nuisible. Cependant, des quantités anormalement importantes de larves dans les tiges observées cette année dans certaines régions ont soulevé des questions sur la nature des ravageurs présents.

larve de charançons

Larves de charançons

Les larves de charançons de la tige du colza sont plus grosses que celles de la tige du chou. Mais ce critère morphologique peut être difficile à interpréter en cas de cohabitation de plusieurs stades larvaires. Le laboratoire Génétique et Protection des Cultures de Terres Inovia a donc développé un test permettant de discriminer ces deux charançons.

Ce test est basé sur une analyse ADN. Des différences génétiques sont exploitées afin de différencier les deux espèces. Pour évaluer la proportion de chacune d’elles dans une parcelle, il est maintenant possible d’envoyer des larves à notre laboratoire. Celles-ci peuvent également être utilisées pour réaliser un test de résistance aux pyréthrinoïdes.

Pour identifier les larves présentes dans vos parcelles lors des prochaines campagnes, contactez le laboratoire Génétique et Protection des Cultures de Terres Inovia : laboGPC@terresinovia.fr