Chargement en cours...

Signature de la charte d'engagement FILEG

20 oct. 2020

Face aux enjeux des transitions alimentaire et agro-environnementale, les acteurs économiques, l’Etat, l’agence de l’eau Adour-Garonne et la Région Occitanie se mobilisent autour du projet territorial FILEG coordonné par Terres Inovia pour structurer une filière de légumineuses à graines durable et créatrice de valeurs en Occitanie.
Le 19 octobre 2020, l’ensemble de ces acteurs ont officialisé leur engagement en signant la charte commune d’engagement dans la démarche FILEG. Ils répondent ainsi à l’objectif d‘augmenter l’indépendance de la France et de l’Occitanie en protéines végétales pour l’alimentation humaine et animale et au plan d’adaptation au changement climatique par une agriculture diversifiée et résiliente préservant l’environnement.

Les acteurs économiques, l’Etat, l’agence de l’eau Adour-Garonne et la Région Occitanie ont signé la charte d'engagement Fileg, filière de légumineuses à graines en Occitanie.

Le projet FILEG : construire une filière durable et responsable

Depuis 2018, une phase exploratoire était menée auprès des acteurs pour étudier la faisabilité de la structuration d’une filière légumineuses créatrice de valeurs en Occitanie, qui concernerait aussi bien la filière biologique que conventionnelle.
Désormais, ce sont plus de 40 entreprises (coopératives, négoces, entreprises agro-alimentaires, chambres d’agriculture, semenciers, centre de recherche…) qui se déclarent prêtes à relever ce défi majeur autour de la Région Occitanie, l’Agence de l’eau Adour-Garonne et la DRAAF Occitanie. Pour co-construire une vision stratégique pour l’avenir, FILEG mise sur la coopération entre les acteurs de l’amont et l’aval de la filière. L’enjeu ? Mieux répondre aux besoins et attentes de chacun pour gagner en compétitivité.

Les légumineuses, enjeu clef pour une agriculture et une alimentation durable

Soja, pois protéagineux, féverole, lupin, lentille, pois chiche et bien d’autres, toutes ces cultures jouent un rôle essentiel pour répondre aux grands défis du 21e siècle : sécurité et équilibre alimentaire, agriculture durable, biodiversité, réduction d’intrants, gestion des sols, gestion de l’eau, adaptation aux changements climatiques, etc. Riches en protéines, fibres et faibles en calories, les légumineuses participent à l’équilibre alimentaire et sont de plus en plus recherchées par les agriculteurs pour leurs bénéfices agronomiques et environnementaux. Ce sont également des sources importantes de protéines pour l’alimentation des animaux et elles participent ainsi fortement à l’autonomie protéique des élevages. C’est pourquoi les légumineuses à graines jouent un rôle majeur dans la transition agricole, le développement économique des territoires ruraux et présentent de forts potentiels d’innovation favorables à un ancrage durable dans le patrimoine gastronomique de la Région Occitanie. Aujourd’hui, l’engagement des acteurs du territoire permet de faire de la filière légumineuses d’Occitanie, un fleuron de l’économie locale.

Ils commentent le projet :

Pour Vincent LABARTHE, Vice-Président de la Région Occitanie - Pyrénées-Méditerranée :
« En Occitanie, nous avons fait de l’alimentation une priorité. Pour renforcer notre action régionale, nous avons adopté en juillet dernier le Green New Deal, un plan de transformation et de développement ambitieux, avec un volet dédié à l’alimentation et à la transition de notre agriculture vers un modèle plus durable. Une des actions phares que nous mettons en oeuvre est le lancement du plan régional pour soutenir la production des protéines végétales sur le territoire. Pour y arriver nous nous sommes fixés trois objectifs ambitieux : atteindre d’ici 2040 l’autonomie protéinique sur le territoire, ne plus importer de soja OGM à l’horizon 2030 et augmenter de 8% à 20% d’ici 2030 la part de surface agricole utile en légumineuses. FILEG est un projet territorial innovant qui marque la volonté de l’Occitanie d’être une Région leader sur la question de l’autonomie protéique. »

Nicolas JEANJEAN, Directeur Régional Adjoint de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt :
« L’originalité de FILEG, et sa force, c’est son approche très ouverte et co-construite par les acteurs eux-mêmes, pour une agriculture locale, performante et compétitive ».
Guillaume CHOISY, Directeur Général de l’Agence de l’Eau Adour Garonne :
« FILEG permet de développer une agriculture vertueuse qui progresse. On le voit bien, dans un contexte de changement climatique tous les enjeux sont encore plus fortement liés : environnement, agronomie, performance économique et bien sûr qualité de l’eau et des milieux aquatiques ».

Christophe VOGRINCIC, Responsable Zone Sud de Terres Inovia et coordinateur du projet :
« FILEG, c’est avant tout la possibilité de se dire qu’ensemble nous pourrons faire plus que chacun de son côté. C’est un espace de dialogue et de construction où chacun a sa place, quelle que soit la taille de sa structure et la stratégie de son entreprise. Enfin, FILEG c’est surtout, des hommes et femmes qui portent une même vision : créer de la valeur durable et équitablement répartie entre les acteurs ! »

- Document à télécharger :