Chargement en cours...

Récolter son tournesol au bon moment pour rentabiliser le résultat économique

Article rédigé par
  • Jean-Louis LUCAS (jl.lucas@terresinovia.fr); Vincent LECOMTE (v.lecomte@terresinovia.fr)
Récolter son tournesol au bon moment pour rentabiliser le résultat économique
    Imprimer cette page
    Modifié le : 18 mars 2019

     

    Une récolte trop précoce entraîne des frais de séchage.

    Une récolte trop tardive entraine des pertes importantes.

     

    Humidité des graines de tournesol selon la décade de récolte France - enquêtes Terres Inovia 2009, 2011, 2013 et 2017

    Humidité des graines de tournesol selon la décade de récolte France

     

    Variation du produit brut selon les conditions de récolte, impact des frais de séchage :

    L’impact négatif des frais de séchage sur la marge du tournesol est très important. A ceci s’ajoutent les risques de pertes liées à une récolte trop tardive (botrytis, pertes par les oiseaux, …) et l’acidification des graines dégradant la qualité.

    L’objectif est de récolter dans l’idéal avant le 20/09. Il s’agit donc de bien ajuster le couple date de semis – précocité variétale. Sinon le risque est une récolte tardive trop humide avec des frais de séchage importants associés.

    • Exemple 1 : Récolte à Humidité = 14% et impuretés = 4% avec rendement brut = 30 q/ha = > Rendement aux normes = 27 q/ha ; frais de séchage de l’ordre de 90 € /ha (30 €/t X 3 t/ha). Exemple barème de séchage de la coop de Puiseaux 2017
    • Exemple 2 : Récolte à Humidité = 18% et impuretés = 6% avec rendement brut = 30 q/ha = > Rendement aux normes = 24 q/ha ; frais de séchage de l’ordre de 120 € /ha (40 €/t X 3 t/ha).

    La récolte à sur-maturité peut intervenir en récolte précoce (août) . La remise de la récolte aux normes par les organismes collecteurs n’étant pas toujours réalisée, une récolte en sur-maturité peut se traduire par une perte de marge par rapport à une récolte à l’optimum.

    • Exemple : Récolte à Humidité =5% et Impuretés =2% avec rendement brut = 30 q/ha = > Rendement aux normes (H+I=9%) = 31.35 q/ha. Avec un prix de vente à 330 €/t, cela fait une perte de marge pour l’agriculteur de 330*0.135 = 45 €/ha si l’OS ne remet pas aux normes

     

    Après la récolte du tournesol

    La gestion des résidus de récolte de tournesol (broyage fin des cannes et enfouissement superficiel ou labour) peut être assimilée à une couverture automnale des sols si le tournesol est suivi d’une culture de printemps. Informez-vous des règles en vigueur dans votre région selon le 5ème programme de la directive nitrate.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    L’anthracnose sur lupin : surveillance et lutte
    >Lire l'article
    soja derobe datura
    Gestion des adventices difficiles en tournesol et en soja
    >Lire l'article