Maturité / Récolte

Récolte du pois  destiné à l'alimentation humaine

graines de pois

Récolter en fonction des variétés et des débouchés 

Agir avec précaution 

Lorsqu’elles sont sèches, les graines de pois se cassent facilement lors du battage et de la manutention. La récolte doit être menée avec précaution afin de ne pas dépasser le seuil de 10% de graines fissurées ou cassées. Au-delà, le lot ne peut plus être valorisé en alimentation humaine.  

Procéder par étape 

1 - Récolter le pois dès que possible à partir de 16-17 % d'humidité, puis ventiler pour le ramener à 14-15 % d’humidité. A partir de 15 % d’humidité, les graines deviennent très fragiles. 
L’intérêt aussi de ne pas attendre une maturité trop avancée des graines est que la paille de pois est plus facile à récolter et de bonne qualité : 1,5 à 3 t/ha de paille de qualité. Si un défanage chimique a été réalisé, les pailles ne doivent pas être récoltées pour les animaux. Attention également à l’exclusion de cette technique dans des contrats spécifiques.  

2 - Intervenir tôt le matin et arrêter quand il fait très chaud et que l’humidité du pois est basse.  

3 - Viser une vitesse maximale du batteur de 10-15 mètres linéaires par seconde, soit 300 à 500 tours/min pour un diamètre de batteur de 60 cm. 
Ajuster l’écartement du contre-batteur : 20 mm à l’avant et 10 mm à l’arrière pour un batteur conventionnel, minimum 10 à 15 mm pour un batteur axial.  

4 - Manipuler les graines avec précaution pour éviter tout choc préjudiciable. 

5 - Dans les parcelles infestées d'adventices ou avec des parties encore vertes à maturité du pois, le défanage chimique avec 2 à 3 l/ha de Réglone 2 + 0,1 % d’Agral 90 est possible. Intervenir au moins 5 jours avant la récolte pour respecter le DAR de 4 jours. Les pailles ne doivent pas être récoltées pour les animaux. Attention également à d’éventuelles exclusions de cette technique dans des contrats spécifiques.