Chargement en cours...
Préparation de campagne

Choisir sa parcelle

Pour assurer une bonne croissance de la culture, éviter : 

- les sols hydromorphes : la culture est très sensible à l’excès d’eau et à l’asphyxie racinaire,
- les sols froids et les limons battants, qui ralentissent et pénalisent la levée,
- les sols acides et les sols sableux, où le rhizobium est absent,
- une parcelle avec un stock grainier important, notamment en présence de morelle, xanthium ou datura, en raison du risque de déclassement de la récolte. 

Préférer une parcelle bien exposée, avec un bon drainage, un pH compris entre 7 et 9 et indemne de flores difficiles. La culture valorise bien les sols argilo-calcaires, même superficiels. 

Bien que la culture ne soit pas sensible à la verse, le phénomène n’est pas à exclure en sols profonds et/ou riches (type alluvions).

Chargement en cours...

Voir aussi

Quel est l'itinéraire technique du pois chiche ?

17 mai 2019