Chargement en cours...
null

Plateforme lentille : la diversité des thématiques et des essais présentés témoignent du dynamisme de la filière

17 juin 2022

​​​​​​​​​​​​​​

Une trentaine d’agriculteurs et de techniciens se sont retrouvés le 15 juin sur la plateforme lentille située à Avail (36) pour échanger sur la culture de la lentille.

Après une présentation de la parcelle par l’agriculteur Laurent Cordaillat, président de l’ODG des lentilles vertes du Berry et président du comité technique, Zoé Le Bihan, référente lentille à Terres Inovia et Pascal Lacoffrette, animateur agronomique à Axéréal ont abordé l’impact des conditions de la campagne 2022 sur la lentille, avec les périodes de stress thermique et hydrique. Malgré cela, les essais lentille sur la plateforme située à Avail (36) sont prometteurs.

Cette demi-journée a été construite autour de 4 ateliers :

ATELIER VARIETES : Marie Courseau, apprentie ingénieur chez Axéréal, évoque le projet Résilens (CASDAR) qui teste, pour la deuxième année, 185 variétés d’origine mondiale (Europe, Amérique du sud, bassin méditerranéen essentiellement). L’objectif est de repérer si certaines variétés ont des tolérances vis-à-vis de la bruche et/ou de certaines maladies telluriques notamment la fusariose afin d’alimenter le programme de sélection sur la lentille.

Sur cette plateforme se situe un essai du réseau variétés post-inscription de Terres Inovia suivi par Axéréal. Pour la deuxième année et grâce au financement Cap Protéines, la lentille a pu bénéficier de la mise en place d’un réseau variétal au même titre que les autres cultures oléoprotéagineuses. Zoé Le Bihan présente les différentes variétés évaluées dans le cadre de ce réseau lentille. Sur 2022, ce réseau est constitué de 13 essais (dont 2 en bio) avec 10 variétés, implantés sur toute la France (voir document de visite).


​​​​​​​ATELIER CHANGEMENT CLIMATIQUE : Marion Bouviala, ingénieur régionale FNAMS a présenté des pistes pour adapter l’itinéraire technique de la lentille à l’horizon 2100. Cette étude a été réalisée dans le cadre du Cap Filière Semences et Plantes, région Centre-Val de Loire. Le plus marquant est l’évolution des températures maximales en juin durant la floraison de la lentille (+4,7°C en moyenne à l’horizon 2100) ainsi que le nombre de jours >25°C (+10,1 jours en moyenne à l’horizon 2100) sans parler de la diminution de la pluviométrie. Tout ceci conduirait une avance de deux semaines de la récolte par rapport à aujourd’hui.

Accéder à l’ensemble de la présentation « Adapter l’itinéraire technique de la lentille au changement climatique »

ATELIER LUTTE CONTRE LA BRUCHE : Pascal Lacoffrette, accompagné de Thomas Hecky d’AgriOdor, explique comment fonctionne les pièges à base de kairomones. Le parfum de synthèse attractif imitant la plante de lentille permet d’attirer les bruches et de les coller sur une plaque engluée, conduisant à un piégeage de masse. Pour être efficace, 20 pièges à l’hectare doivent être positionnés dans les parcelles. La cible de ce dispositif est essentiellement les producteurs de lentilles certifiées, lentille bio ou vente directe pour justifier de la rentabilité (coût ~ 120 €/ha). Un réseau de parcelles équipées avec ce dispositif est évalué cette année pour déterminer l’efficacité des kairomones sur la bruche de la lentille.

​​​​​​​Pascal Lacoffrette présente également le dispositif mis en place pour suivre la colonisation des bruches sur la parcelle. Il s’agit d’une tente Malaise, ce dispositif de piégeage permet de capturer les insectes volants dans le milieu. Les insectes piégés, tombent dans un flacon d’alcool à 70° et sont ensuite triés et identifiés.

 

ATELIER DESHERBAGE : Marc-Antoine Benard, technicien d’expérimentation à Terres Inovia, a parcouru l’essai désherbage mixte en détaillant l’intérêt du mécanique selon le matériel utilisé et les flores observées. L’objectif de cet essai est de combiner les solutions de désherbage (mécanique et chimique) afin de réduire les mauvaises herbes dans la lentille. D’autres solutions pourront également être testées pour ce même objectif notamment l’association d’autres cultures à la lentille et le fauchage-andainage.

 

▶​​​​​​​Télécharger le document de visite