Chargement en cours...
null

Observatoires de la qualité des graines : la lentille et le pois chiche arrivent en 2022 !

01 avr. 2022

Depuis plus de trente ans, l’institut technique Terres Inovia organise des observatoires de la qualité des graines avec le support de l’interprofession Terres Univia. Colza, tournesol, pois et féverole sont ainsi étudiés dès les années 90, le soja depuis 2014. Grâce au programme Cap Protéines les légumes secs seront bientôt à l’honneur dans ces observatoires avec la lentille et le pois chiche. Un nouvel observatoire légumes secs est né !

​​​​​​​

Ces observatoires servent à caractériser annuellement la collecte en graines sur le territoire français en fonction de critères de qualité. Ceux-ci ont un impact technique ou économique sur la première utilisation ou la transformation (marché, débouchés), ou entrent en compte dans les montants de transaction. Ils permettent de matérialiser et repérer à large échelle des effets agronomiques, environnementaux et annuels sur la qualité, et de capter des tendances d’évolution de la qualité.

Recontextualiser les critères de qualité dans les conditions pédoclimatiques

La compilation des données découle d’un cheminement bien rodé. Les échantillons issus de collecte ou de parcelles suivies sont transmis et analysés au laboratoire Terres Inovia d’analyses physicochimiques à Ardon. Les résultats sont partagés avec les experts de Terres Inovia, qui mettent en relief les données d’évaluation de la qualité avec les conditions de culture et de récolte, ainsi que les spécificités régionales.

Une fiche recto-verso de la qualité des graines condense alors l’ensemble des critères pour chacune des espèces étudiées. Cette synthèse a vocation à recontextualiser les critères de qualité dans les conditions pédoclimatiques du bassin de production et elle bénéficie d’une mise en perspective pluriannuelle (5 à 10 ans).

​​​​​​​

Les légumineuses à graines intègrent les observatoires

De nouveaux observatoires concernant la lentille et le pois chiche ont été initiés dès 2021 avec la collecte d’échantillons. Ces derniers ont été analysés par le laboratoire d’Ardon : teneur en eau, en protéines, évaluation de la qualité visuelle (couleur, tâches…), calibres, etc. Ces données 2021 seront consolidées à celles issues de la récolte 2022 et permettront ainsi d’éditer une synthèse des références de la collecte française de ces espèces.

Pour plus d’informations sur les observatoires de la qualité de graines de manière générale, n’hésitez pas à consulter la vidéo ci-dessous.

​​​​​​​

 

- Document à télécharger :