Chargement en cours...

Ne pas commencer les irrigations trop tôt

Article rédigé par
  • Charlotte CHAMBERT (c.chambert@terresinovia.fr), Luc CHAMPOLIVIER (l.champolivier@terresinovia.fr)
Ne pas commencer les irrigations trop tôt
    Imprimer cette page
    Modifié le : 30 juil. 2020

    Le soja a des besoins élevés en eau. Dans le sud de la France, l’irrigation est indispensable pour obtenir des rendements élevés.

    irrigation d'une parcelle de soja

    Une irrigation bien conduite permet de gagner 8 à 10 q/ha pour 100 mm apportés et de sécuriser la teneur en protéines.

    La date de début d’irrigation est à moduler en fonction du climat de l’année. Retarder le premier apport en cas de pluies abondantes en mai-juin et l’avancer en situation inverse.

    Effectuer le premier arrosage :

    • en sols superficiels, au stade R1 (apparition des premières fleurs), vers le 25 juin/1er juillet pour un semis de mi-avril à début mai, avec une variété groupe I ou groupe II ;
    • en sols profonds, 12 à 15 jours après l’apparition des premières fleurs, vers le 10-15 juillet pour un semis de mi-avril à début mai, avec une variété groupe I ou groupe II.

    Pourquoi et comment irriguer le Soja ? (Chambre d'Agriculture de la Gironde)

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    degats limaces sur tournesol
    Limaces : gestion des populations en cours de campagne
    >Lire l'article
    pucerons tournesol
    Pucerons : Gestion en cours de campagne
    >Lire l'article