Chargement en cours...

Les réglages du battage à prévoir dans un système conventionnel

Le batteur 

batteur récolte colza

Le régime de rotation du batteur doit être faible : 600 à 650 tr/min pour un batteur de diamètre 603 mm (18 à 20 m/s). Ce faible régime permet de limiter la casse des graines. Le réglage s'effectue depuis la cabine sur la plupart des moissonneuses-batteuses.

Attention : chaque moissonneuse-batteuse a son régime de rotation. 

Le contre-batteur 

​​​​​​​contre-batteur récolte colza

L'ouverture du contre-batteur est supérieure à l'avant : 20 mm contre10 -15 mm à l'arrière.

Le tire-paille 

​​​​​​​schéma tire-paille colza

Il n’y a pas de réglages spécifiques (2/3 de la vitesse du régime du batteur).                
Il n’existe qu’un seul réglage important : l’augmentation de l’écartement entre le tire-paille et le contre-tire-paille.  

Le séparateur rotatif

​​​​​​​ séparateur rotatif colza

Le séparateur rotatif est le dernier élément en rotation avant les secoueurs. Son régime doit être réduit pour la récolte du colza.  Un changement de gorge de la courroie d’entraînement est nécessaire pour avoisiner les 400 tr/min.  

La position du contre-séparateur rotatif : séparation (tire-paille et séparateur rotatif) 2 positions, grande ouverture.   

L’accélérateur de paille

accélérateur de paille

De plus en plus de moissonneuses batteuses sont équipées d’un 4ème élément rotatif qui améliore la capacité de la machine dans des conditions de récolte spécifique (ex : les pailles humides du maïs grain).               
Ce système directement relié au séparateur rotatif possède le même régime de rotation (400 tr/min). D’un plus petit diamètre que le séparateur rotatif, sa vitesse linéaire plus faible lui permet de conserver un flux de paille constant et d’éjecter la paille au plus loin sur les secoueurs (utile dans les récoltes ou les pailles présentent des concentrations de graines moins importantes, comme le maïs, le tournesol, etc.).  

Les secoueurs    

Il n’y a aucun réglage à prévoir.  

Le retour des ôtons  

schéma retour des ôtons

Il existe deux types de système de battage d’ôtons :                 

  • le battage d’ôtons séparé, avec un ou deux batteurs à ôtons situés sur les côtés de la moissonneuse- batteuse (exemple : New Holland, Deutz, Braud, etc.)                 
  •  le système classique avec le retour des ôtons sur le batteur.           

Remplacer le contre-batteur à ôtons crantés (à droite) par le contre-batteur lisse (à gauche) pour le colza (système New Holland)                 
Pour les retours à ôtons classique sur le batteur, il n'y a pas de réglage particulier.                                
Pour le colza, le retour des ôtons est très limité, peu de présence de graines. 

Système de battage non conventionnel ou "axial" 

Les réglages coupe, convoyeur, grilles sont identiques.

Le rotor

Augmenter au maximum l’écartement entre le rotor et les contre-rotors sur la première partie (le battage), Il n’est pas nécessaire de changer les contre-rotors pour la récolte du colza.

Pour la deuxième partie, l’écartement des contre-grilles de séparation est inchangé.
Certains concessionnaires préconisent l’ajout d'une tôle sur la dernière contre-grille afin de limiter la présence de siliques vides sur les grilles.

Le régime de rotation doit être abaissé à son minimum, ce réglage s’effectue généralement depuis la cabine, ou par le déplacement d’un levier sur le côté droit de la moissonneuse-batteuse.

Afin de diminuer la distance parcourue par le colza autour du rotor et d'augmenter la vitesse d'avancement, il est conseillé de modifier l’inclinaison des déflecteurs de flux (barres hélicoïdales) situés haut-dessus des contre-rotors et des contre-grilles.