Chargement en cours...

L’anthracnose sur lupin : surveillance et lutte

Description

L’anthracnose (Colletotrichum sp.) est la maladie du lupin la plus préjudiciable. Elle est transmise par les semences et les résidus de cultures contaminés. Les plantes atteintes présentent des tiges avec une courbure en crosse et des chancres roses auréolés de brun. En cas de forte attaque elle peut provoquer le dessèchement de la plante. Des chancres peuvent également se développer sur les gousses.

anthracnose sur lupin

Elle apparait généralement en foyers, à partir d’avril-mai sur lupin d’hiver et de printemps. En cas de forte attaque, les tiges cassent, la plante flétrit. Un temps chaud et humide au printemps favorise le développement de la maladie.

Nuisibilité

Elle peut être élevée en cas d’attaque précoce et importante.

Méthode de lutte

Un traitement de semences [Wakil XL (mefenoxam 17,5 % + cymoxanil 10 % + fludioxonil 5 %) permet de limiter les attaques précoces. Dès que les premiers symptômes (courbure) apparaissent, intervenir avec Amistar 0.8l/ha (azoxystrobine 250 g/l), Zakeo Xtra 1l/ha (azoxystrobine 250 g/l + cyproconazole 80g/l) ou Sunorg Pro 0.8l/ha (metconazole 90g/l).

WAKIL XL : qu’en est-il pour la prochaine campagne ?

Le WAKIL XL est un traitement de semence fongicide. Homologué sur pois, féverole et lupin, il permet de lutter contre le mildiou, l’ascochytose et l’anthracnose, maladies transmises par les semences, ainsi que la fonte des semis. WAKIL XL est composé de 10 % de cymoxanil, 5 % de fludioxonil et 16.96 % métalaxyl-M.

La substance active « métalaxyl-M » a été ré-approuvée en Europe pour 15 ans, mais l’utilisation des semences protégées avec cette substance est restreinte uniquement sous serre à partir du 1er juin 2021.

Les semis en plein champ de semences protégées avec du métalaxyl-M (produit WAKIL XL) ne sont donc plus possible après cette date. Des études complémentaires sont en cours d’instruction à l’EFSA (l’agence européenne d’évaluation) afin de lever ces restrictions. 

Dans cette attente, Terres Inovia, comme d’autres filières, a déposé début juin une demande de dérogation 120 jours, selon l’art53 du règlement 1107/2009. Elle concernant le pois, la féverole et le lupin d’hiver. Une réponse est espérée dans le courant du mois de juillet. 

Pour les protéagineux de printemps, une seconde demande sera faite dans un second temps

- Document complémentaire :