Chargement en cours...

Inoculation du chanvre : mycorhization

Article rédigé par
  • Louis-Marie ALLARD (lm.allard@terresinovia.fr)
Inoculation du chanvre : mycorhization
    Imprimer cette page
    Modifié le : 11 mars 2019

    Les mycorhizes sont des associations bénéfiques (symbioses) entre les racines de plantes et des champignons du sol. Ces champignons se connectent aux racines et forment un large réseau de filaments microscopiques (hyphes), qui prolonge les racines.

    La présence de mycorhizes peut avoir un effet sur les caractéristiques suivantes :

    • Absorption de minéraux
    • Absorption de l’eau
    • Activité hormonale
    • Agrégation des sols
    • Protection contre les organismes pathogènes
    • Résistance aux stress environnementaux
    • Modification de la composition biochimique

    L’utilisation d’inocula de mycorhizes a pour vocation d’améliorer la croissance et la santé des plantes. En s’associant aux racines de la majorité des plantes, il augmente la zone de prospection du sol. En se développant à l’intérieur de la racine il favorise les échanges avec la plante.

    Des études récentes menées par Terres Inovia ont permis de confirmer que le chanvre avait la capacité à être mycorhizé.

    Mycorhization chanvre

    Analyse colorimétrique permettant d’apprécier l’intensité mycorhizienne des racines du végétal

    Source INOCULUMplus

    Des expérimentations ont été menées avec 2 types de produits de compositions différentes :

    • SYMBIVIT®PRO Premium de chez INOCULUMplus

    Composition : propagules (spores et fragments de mycélium, très petits fragments

    de racines mycorhizées) de six champignons mycorhizogènes naturellement présents

    dans les sols européens :

    1. Claroideoglomus etunicatum
    2. Glomus microaggregatum
    3. Rhizophagus intraradices
    4. Claroideoglomus claroideum
    5. Funneliformis mosseae
    6. Funneliformis geosporum

    www.inoculumplus.eu

    • Resid MG® fabriqué par la société Symborg

    Composition : propagules d’un champignon, le Glomus iranicum var. tenuihypharum

    www.symborg.com

    Les premiers résultats mettent en évidence des gains de rendement que ce soit au niveau du chènevis que de la paille. Cette évaluation doit se poursuivre afin de confirmer ces tendances.

    Les produits appliqués sont sous forme :

    • de micro-granulés à appliquer dans la raie de semis ou bien par épandage
    • liquide et devant être enrobée à la semence

    Il existe pour chacun de ces produits une formulation « bio ».

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    Supports du webinaire : Lancement de campagne Pois chiche - Lentilles
    >Lire l'article
    Quels sont les services rendus par les agrosystèmes incluant les légumineuses ?
    >Lire l'article