Chargement en cours...

Identifier la présence de larve de baris (très fréquent, non nuisible)

Article rédigé par
  • Céline ROBERT (c.robert@terresinovia.fr), Laurent RUCK (l.ruck@terresinovia.fr)
Identifier la présence de larve de baris (très fréquent, non nuisible)
    Imprimer cette page
    Modifié le : 01 juin 2023

    Les larves de baris se développent à l’intérieur de la racine principale. La présence de « sciure » dans le pivot est caractéristique.

    Les attaques larvaires sont fréquentes en fin de cycle, mais la nuisibilité est très faible et ne nécessite aucune intervention. La forme nuisible du ravageur, c’est-à-dire les larves les plus âgées sont présentes dans la culture trop tardivement pour que les dégâts aient un impact significatif sur le rendement. L’alimentation de la plante pourrait être la fonction la plus touchée. Très exceptionnellement, la cassure du pivot provoque l’échaudage.

    larves baris colza

    La larve de baris mesure de 1,5 à 7 mm. Elle est dépourvue de pattes. Son corps est arqué et jaunâtre, et sa tête est ovale et brune.

    Pour différencier les différentes espèces de charançons du colza, utiliser la clé d’identification suivante : http://www1.montpellier.inra.fr/CBGP/coleotool/charancons.html

    Les ravageurs du colza sont tous régulés par de nombreux auxiliaires. Limiter les traitements insecticides autant que possible. Si un traitement se justifie, sur les insectes résistants, utiliser des produits efficaces au risque d’engendrer des pullulations d’insectes.

    *L’utilisation des insecticides à base de néonicotinoïdes comme PROTEUS, HOREMEV200 est interdite depuis le 1er septembre 2018.

    Document à télécharger

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    degats limaces sur tournesol
    Limaces : gestion des populations en cours de campagne
    >Lire l'article
    pucerons tournesol
    Pucerons : Gestion en cours de campagne
    >Lire l'article