Chargement en cours...

Diminuer les populations de nématodes en associant destruction des repousses et des pivots

Article rédigé par
  • Céline ROBERT (c.robert@terresinovia.fr), Laurent RUCK (l.ruck@terresinovia.fr)
Diminuer les populations de nématodes en associant destruction des repousses et des pivots
    Imprimer cette page
    Modifié le : 01 mars 2019

    Dans les situations infestées par Heterodera schachtii sur l’ensemble de la parcelle, la culture du colza est déconseillée.

    Dans les autres cas il est conseillé de bien gérer les chaumes et les repousses après la récolte du colza.  En effet, à la récolte du colza, les sols sont chauds et la levée des repousses stimule l’éclosion des kystes. Il serait possible de réduire les populations de nématodes présentes dans le sol grâce à ces repousses qui jouent le rôle de plantes pièges lorsqu'elles sont détruites moins de 3 semaines après leur levée, à 10 cm de profondeur de sol. Les nématodes n’auront alors pas le temps de faire leur cycle, et leur multiplication sera limitée. 

    nématodes colza

     Au-delà de ces 3 semaines, le temps de présence des repousses permet à une partie des nématodes présents dans les racines de boucler leur cycle et aboutit à une multiplication de la population. 
    La destruction mécanique des pivots limite la multiplication des nématodes qui pourraient finir leur cycle sur les pivots encore verts mais elle n’est pas suffisante : il faut l’associer avec une destruction systématique des repousses avant 3 semaines pour obtenir les meilleurs résultats.  

    Ces 3 semaines correspondent à un seuil de 265°C jours base 8°C, qui ne permet pas aux nématodes de boucler un cycle de développement. 

     

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    L’anthracnose sur lupin : surveillance et lutte
    >Lire l'article
    soja derobe datura
    Gestion des adventices difficiles en tournesol et en soja
    >Lire l'article