Chargement en cours...

Diagnostiquer les maladies présentes au moment de la floraison du colza

Article rédigé par
  • Annette PENAUD (a.penaud@terresinovia.fr)
Diagnostiquer les maladies présentes au moment de la floraison du colza
    Imprimer cette page
    Modifié le : 26 févr. 2019

    Sclérotinia

    Sur les feuilles, une pourriture se développe à partir d’un pétale collé sur le limbe. 

    Sur la tige, des taches blanchâtres et encerclantes se développent à l’aisselle des feuilles ; des sclérotes apparaissent par la suite dans et sur les tiges.

    Sclérotinia sur feuilles de colza à floraisonSclérotinia sur tige de colza à floraison

    Mycosphaerella

    En conditions favorables, il est nécessaire de bien surveiller les parcelles dès la floraison pour éviter, en cas de présence de la maladie, la montée sur siliques. Dans les cas les plus extrêmes, les pertes de rendement peuvent atteindre 15 %. 

    Levier fongicide : Il n'existe aucune solution homologuée à ce jour sur ce pathogène. Toutefois, les traitements (famille triazoles) ciblés sur oïdium permettent d'en limiter l'impact. 

    Attention aux semences de ferme (le champignon peut aussi se conserver sur les semences). En présence de maladie, la rotation ne doit pas comprendre d’autres crucifères sensibles à la maladie et il est préférable que le colza ne revienne que tous les 3-4 ans.

    tache mycosphaerella sur colza à floraison

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article