COLZA D'HIVER

Désherbage mécanique ou mixte du colza avec herse étrille

La herse étrille, agressive pour les jeunes plantules

herse étrille désherbage mécanique

Intérêts de la herse étrille

La herse-étrille présente plusieurs avantages dont celui d’un débit de chantier important grâce à une largeur de travail conséquente (12 m de large, voire 24 m) et une vitesse de passage élevée (4 à 8 km/h).
Elle ne nécessite pas un matériel de semis spécifique et l’investissement est assez limité.

La herse étrille peut apporter des solutions contre certaines flores qu’il est difficile de détruire chimiquement, sauf si l’infestation est trop importante. On observe en effet que ces outils sont capables de détruire les géraniums et les crucifères adventices lorsque l’intervention est précoce.

Comment passer la herse étrille ?

La herse étrille est équipée de dents longues et souples dont l’agressivité et les vibrations déracinent les plantules. Toute la surface de la parcelle est travaillée. Le réglage de l’agressivité de la herse est possible en jouant sur l’inclinaison des dents (plus les dents sont verticales, plus l’agressivité est forte), la profondeur de travail et la vitesse d’avancement (rapide pour une bonne efficacité mais plus lente pour une bonne sélectivité sur culture jeune).

Pour un bon passage, il faut :

  • une bonne structure du sol (éviter les sols excessivement tassés, battus ou au contraire trop souples).
  • des résidus de culture absents (labour) ou bien dégradés
  • une densité de semis + élevée pour compenser les pertes dues aux interventions (jusqu’à 10 %)
  • une culture homogène, saine, vigoureuse et « poussante »
  • une profondeur de passage de 2 à 4 cm selon l’état du sol et la sensibilité de la culture

La herse étrille peut se passer en aveugle, c’est-à-dire en prélevée, ce qui permet de déraciner les jeunes adventices en train de germer suite au passage du semoir de la culture. Ensuite, on peut la passer au stade 3 feuilles du colza avec prudence ou bien à partir de 4 feuilles jusqu’au stade rosette.

Stades d’intervention en colza :

passage herse étrille dans colza

Les passages de herse entre les stades "cotylédons" et "2 feuilles" du colza sont à proscrire. Par ailleurs, il est recommandé de tenir compte, lors du semis du colza, d’une perte de pieds oscillant entre 9 et 15% à chaque passage de l’outil. Ajuster la densité de semis à la tactique envisagée.

Pour une bonne réussite, le sol doit être suffisamment sec en surface et la météo clémente durant les 3 à 4 jours suivant l'intervention pour que les adventices se dessèchent rapidement après le passage de l’outil. En limon battant, cet outil est délicat à utiliser même en conditions sèches car son agressivité ne suffit pas pour briser la croûte de battance.

Les réglages de l’outil conditionnent l’efficacité. Il faut trouver le compromis « efficacité/sélectivité ». Sur adventices plus développées dans un colza lui aussi plus développé, les outils peuvent être réglés de façon plus agressive pour une meilleure efficacité sans mettre en cause la sélectivité. Les réglages peuvent être assez fastidieux dans les sols hétérogènes.

Quels résultats ?

La meilleure efficacité est obtenue sur des adventices très jeunes, voire en cours de germination. Ensuite, l’efficacité diminue fortement quand le stade des adventices augmente.

efficacité herse étrille dans colza

L’efficacité moyenne d’un passage d’outil n’est jamais très élevée. Elle peut assez fortement varier selon les conditions d’intervention : stade des mauvaises herbes en premier lieu, mais aussi état du sol, conditions météo suivant l’intervention etc. Il est donc nécessaire de renouveler les passages au moins 2 fois pour détruire la majorité des mauvaises herbes, mais également pour gérer les nouvelles levées, spécialement pour les mauvaises herbes levant en plusieurs cohortes bien distinctes.

L’efficacité des outils est plus faible sur graminées que sur dicotylédones, car à stade équivalent les graminées sont plus difficiles à détruire en raison de leur système racinaire mieux ancré au sol.

Efficacité de la herse étrille selon le stade des adventices au moment du passage

  Efficacité par passage (% de destruction des adventices)
Stade de l'adventice zone observée min max moy Nombre d'observations

≤ 2 feuilles

inter-rang + rang 0% 89% 50% 14
> 2 feuilles inter-rang + rang 0% 92% 25% 19

Efficacité de la herse étrille selon le type d’adventice

  Efficacité du passage (% de destruction des adventices)
Adventice zone observée min max moy nombre d'observations
Graminées inter-rang + rang 0% 100% 50% 17
Dicotylédones inter-rang + rang 35% 89% 64% 18

 

Itinéraires de désherbage mixte

Sous réserve que de bonnes conditions de passages soient réunies, nous avons observé que la herse étrille et certains traitements herbicides à dose réduite créent de bonnes synergies et complémentarités pour la maîtrise du désherbage.

Les traitements de postlevée sont souvent améliorés par les passages mécaniques de herse étrille.

Colza (moy sur 4 essais)

Efficacité (%) sur géranium

Sans HE Avec HE
Prélevée Novall 2.5 l/ha 60 77
Novall 1 l/ha 36 58
Postlevée stade B4-B6 Novall 1 l/ha + DPX* 25g/ha + Actirob B 1 l/ha 80 82
DPX* 25g/ha + Actirob B 1 l/ha 77 77
Postlevée entrée hiver DPX* 25g/ha + Actirob B 1 l/ha + IELO 1.25 l/ha 82 91

*Produit non homologué

La herse étrille est passé une à deux fois entre B3 et B8.

Les passages mécaniques de herse étrille apportent un plus aux programmes herbicides.

D’autre part, la faible efficacité des modalités désherbées uniquement avec des passages de herse étrille révèle que les outils mécaniques sont plus efficaces lorsqu’ils sont associés à un traitement chimique.

essai avec et sans passage herse étrille

Ainsi, c’est bien l’association des deux (chimique et mécanique) qui permet souvent des gains d’efficacité.

Il existe d'autres moyens de gérer les mauvaises herbes et il est important de se renseigner sur ces leviers agronomiques de gestion des dicotylédones en colza.

- Documents à télécharger :