Implantation

Semis du soja : Adopter les bonnes pratiques

Préparation du sol et du lit de semences, date de semis respectée, semis soigné et densité adaptée, sont les clés d’une implantation de soja réussie.

Semer en sol suffisamment réchauffé

Il est conseillé de semer dans un sol suffisamment réchauffé (environ 10°C).

En conduite bio particulièrement, mieux vaut retarder légèrement le semis que de semer dans un sol insuffisamment réchauffé qui mettrait la culture dans une situation de démarrage difficile.

Période optimale de semis par groupe de précocité
Région Groupe de précocité Période de semis
Lorraine, Normandie, Picardie, Bretagne 000 du 25 avril au 5 mai
Champagne-Ardenne 000 du 20 avril au 15 mai
Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, nord Rhône-Alpes, vallées alpines 000 du 1er au 31 mai
00 du 20 avril au 20 mai
Centre, Alsace 000 et 00 du 1er au 15 mai
Pays de la Loire 000 et 00 du 15 avril au 15 mai
Poitou-Charentes 00 du 10 au 30 mai
0 du 10 avril au 10 mai
Région lyonnaise 00 du 1er au 31 mai
0 du 20 avril au 20 mai
Moyenne vallée du Rhône

 

I du 20 avril au 31 mai
II du 20 avril au 15 mai
Bordure pyrénéenne, sud et ouest de l'Aquitaine 0 et 00 du 1er au 20 juin en semis très retardé
I du 15 avril au 31 mai
Midi-Pyrénées et ouest audois (sauf bordure pyrénéenne) 0 du 1er au 20 juin en semis très retardé
I du 10 avril au 31 mai
II du 10 avril au 20 mai
Sud méditerranéen I du 15 avril au 10 juin
II du 15 avril au 31 mai

Semer peu profond et lentement

semis de soja

Pour faciliter la récolte des gousses basses, anticiper dès le semis en nivelant au mieux la surface du sol, sauf en terre battante.

Semer :

  • à 2 cm en semis précoce, terre froide ou battante,
  • à 3 ou 4 cm en semis plus tardif, terre chaude, ou sèche et motteuse,
  • à une vitesse de 6 km/h maxi, quel que soit le semoir.

Semer à 4-5 cm de profondeur si un étrillage agressif en prélevée ou post-levée précoce est envisagé, en conduite bio par exemple.

Adapter l’écartement au groupe de précocité

Choisir un écartement entre les lignes :

  • 18 à 30 cm pour les groupes 000 ;
  • 18 à 50 cm pour les groupes 00;
  • 25 à 60 cm pour les groupes 0, I et II.

Privilégier un écartement large (50 à 60 cm) en situation à risque sclérotinia, ce qui permet une meilleure aération du couvert.

logo soja bio

En conduite biologique, privilégier un écartement suffisamment large pour pouvoir biner : en effet, le binage reste le moyen le plus efficace pour maitriser les adventices. ; Les semoirs monograines, adaptés aux « grands » écartements (55cm ou plus) sont à privilégier car ils assurent une bonne qualité de levée, eent offrent en plus de l’avantage de pouvoir biner le soja par la suite. Néanmoins, il est possible d’utiliser un semoir à céréales, en fermant un rang sur 2 (ou sur 3), si l’on dispose de la bineuse adaptée à ces dimensions d’inter-rang.

Adapter la densité de semis aux conditions de culture

La densité de semis sera évaluée au regard du groupe de précocité de la variété, des pertes attendues, et des risques de stress hydrique.