Chargement en cours...

Gestion en cours de campagne de noctuelles défoliatrices et vanesses

Article rédigé par
  • Céline ROBERT (c.robert@terresinovia.fr), Laurent RUCK ( l.ruck@terresinovia.fr)
Gestion en cours de campagne de noctuelles défoliatrices et vanesses
    Imprimer cette page
    Modifié le : 24 févr. 2021

    Les chenilles de noctuelles défoliatrices peuvent occasionner une dégradation poussée du feuillage. Leur nuisibilité est généralement faible sur tournesol, sauf ponctuellement en cas de pullulation.

    noctuelle defoliatrice tournesol

    Chenille de noctuelle de la tomate                      Chenille de vanesse

     

    Biologie

    Description

      Adulte Larve (chenille)
    Noctuelle de la tomate (Helicoverpa armigera) Papillon nocturne

    3 à 3.5 cm de long en fin de développement

    corps jaunâtre ou verdâtre, ligne blanche tout le long du flanc soulignée en dessous par une zone plus foncée

    tête jaune-brunâtre

    3 paires de pattes thoraciques et 10 fausses pattes abdominales

    Vanesse du chardon
    (Vanessa cardui)
    envergure de 40 à 70 mm

    ailes fauve orangé ponctuées de taches noires et blanches
    longues épines beiges à extrémité noire

    corps gris clair avec bandes noires dorsales et bande jaune ininterrompue sur les flancs

     

    Cycle de vie

    Les noctuelles et les vanesses pondent sur les feuilles. Les chenilles qui éclosent s’en nourrissent. Après plusieurs jours, les chenilles de noctuelles tombent au sol pour se nymphoser tandis que celles de vanesse restent sur les feuilles. Plusieurs générations se succèdent au cours de l’année.

    Dégâts

    Les adultes sont inoffensifs contrairement aux chenilles qui dévorent les limbes des feuilles les plus jeunes. Nervures, tiges, et apex sont attaqués exceptionnellement et en dernier.

    Nuisibilité
    La nuisibilité est généralement faible, sauf ponctuellement en cas de pullulation. 
     

    Gestion : des solutions à base de bactérie ou virus

    Les solutions à base de bactéries Bacillus thuringiensis var. kurstaki ou Bacillus thuringiensis var. aizawai (usage traitements généraux ou usage tournesol et traitement des parties aériennes de chenilles phytophages) sont efficaces sur les jeunes chenilles de noctuelles défoliatrices comme Helicoverpa armigera (stades larvaires 1 et 2) et autorisées en agriculture biologique.

    Exemples
    •    Dipel DF®, Costar WG ®1,0 kg/ha - 30 €/ha - Bacillus thuringiensis var. kurstaki ;
    •    XenTari® 1.0 kg/ha - 33 €/ha - Bacillus thuringiensis var. aizawai.

    Helicovex® est un insecticide à base de baculovirus utilisable en agriculture biologique qui doit être positionné sur les œufs et jeunes larves (stade larvaire 1) à 0.2 l/ha – 39 €/ha (usage tournesol traitement des parties aériennes chenilles phytophages)

    Les solutions à base de Bacillus thuringiensis auront également une efficacité sur vanesses mais celle-ci sera moindre que sur Helicoverpa armigera.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article