Implantation

Ravageurs du tournesol : la limace

Les limaces peuvent occasionner des dégâts importants sur tournesol. La graine de tournesol en germination a moins d’appétence et d’attractivité qu’un grain de blé en germination. Cependant, contrairement aux céréales qui, attaquées au niveau des gaines foliaires, continuent à fonctionner et à croître, le tournesol ne peut pas régénérer un bourgeon terminal détruit ou pallier un hypocotyle coupé.

Biologie et dégâts

L’activité des limaces est essentiellement nocturne (limaces grises ou noires). De jour, elles ont tendance à rester immobiles, cachées à l'abri de la lumière. De nuit, en conditions favorables (température, humidité), elles s'activent et cherchent à s'alimenter, à proximité immédiate ou, si la nourriture manque sur place et si elles ont la possibilité de se déplacer (sol humide en surface), en menant une prospection active. Une limace grise peut parcourir jusqu'à 3 m par nuit.

Une limace consomme jusqu'à l'équivalent de 50 % de son poids par période de 24h.

Principales espèces impliquées dans les attaques

limaces grises et noires

  Limace grise ou loche Limace noire (plusieurs espèces)
Couleur de la jeune limace Rose violacée Gris bleuâtre
Couleur de la limace adulte Gris beige (+ ou - foncé) Manteau noir
Taille de l'adulte au repos 4 à 5 cm 2.5 à 4 cm
Mucus Blanc laiteux ou abondant Incolore
Nombre de génération par an 1 à 2, voire plus 1 à 2
Ponte par individu 300 oeufs 150 à 200 oeufs
Espérance de vie 9 à 13 mois 7 à 12 mois

Localement, on peut être confronté à d’autres espèces : la limace rousse, par exemple, est fréquente dans le Sud-Ouest sur tournesol.

Des dégâts importants pendant la phase de levée des cultures

Les limaces sont très nuisibles lorsqu'elles sont actives (et ont la possibilité de se déplacer) en période d'émergence des plantules. Elles peuvent sectionner la jeune tige ou consommer les cotylédons ou les jeunes feuilles. La section de l’hypocotyle entraine la mort des plantules, alors que le prélèvement foliaire est peu nuisible.

Hypocotyle de tournesol suite à une attaque au ras du solAttaque sur cotylédons et premières feuilles de tournesol

1. Hypocotyle de tournesol suite à une attaque au ras du sol : la plantule est condamnée - 2. Attaque sur cotylédons et premières feuilles de tournesol : la plantule continue son évolution

Sur des plantules plus évoluées, les limaces restent plus facilement sur le même pied. Lorsque les cotylédons sont étalés et que l’appareil foliaire s’est développé, jouant un rôle de "paravent", la plante est moins sensible aux attaques de limaces. Les dégâts sont alors directement liés à l'importance des prélèvements alimentaires des animaux. La nuisibilité des attaques diminue en même temps que la plantule se développe.