Début de cycle

Préparer son sol pour cultiver du lupin bio

fleurs de lupin

Afin de favoriser une bonne implantation, votre sol doit être préparé avec soin.

Dès la récolte du précédent, et en particulier si lupin d’hiver, retirer les pailles pour limiter les quantités de matières organiques fraiches et récemment enfouies, attractives pour la mouche des semis. Réaliser un ou des faux semis afin de diminuer le stock semencier. Rappuyer le sol avec un rouleau pour conserver l’humidité.

Préparation du sol

Pour le lupin d’hiver, un mois avant le semis au minimum, un labour est indispensable afin d’enfouir au maximum la matière organique. Ce travail du sol attirera les mouches qui pondront, mais si le délai d’un mois est respecté, il n’y aura que peu de risque pour la future culture de lupin.

Refermer le labour et ne plus toucher le sol jusqu’au semis.

Le labour est également conseillé en lupin de printemps, même si ce dernier est moins soumis à la mouche des semis.

Date et densité de semis

Etablir les densités de semis en se basant sur les objectifs de peuplement cités ci-après et en l’adaptant en fonction pour compenser les pertes attendues à la levée, voire celles dues au désherbage mécanique. Semer à 3 cm de profondeur, entre 30 et 60 cm d’écartement afin de permettre le binage.

Semer le lupin d’hiver entre le 15 septembre et le 15 octobre au plus tard ; le lupin de printemps entre le 15 février et le 10 mars.

  Lupin d’hiver Lupin de printemps
Objectif de plantes levées 20 40
Graines/m² 40 60
PMG 300-350 300-350
Kg/ha 120-140 180 - 210

Source : Guide Grandes Cultures biologiques – Les clés de la réussite - APCA