Floraison

Oïdium : est-il nécessaire de réaliser un traitement fongicide ?

Plus les attaques sont tardives, moins la nuisibilité est importante, la lutte contre l’oïdium n’est donc pas systématique (sauf dans le sud méditerranéen). 

  • Traiter au stade G1 (chute des premiers pétales) si les premiers symptômes ont été observés début floraison (F1). 
  • Traiter dès l'apparition des symptômes si ceux-ci apparaissent après le stade G1.  Le prothioconazole (JOAO, PROSARO) est la substance active la plus efficace. 
  • Utiliser un traitement adapté au sclérotinia si nécessaire. 

 

- Document à télécharger :