Floraison

L’irrigation du colza en période de floraison

Au printemps, le manque d'eau limite le développement des plantes et handicape l’absorption des éléments fertilisants. Dans les cas extrêmes les boutons floraux et les plantes dépérissent.  

​​​​​​​​irrigation du colza en période de floraison

Effets de la sécheresse en période de floraison

Un stress hydrique marqué en floraison est fréquent dans le Sud-Est et a pour conséquence une réduction de la production.

La sensibilité est forte entre le début de la floraison et G4 + 10 jours. En fin de cycle la sécheresse limite le PMG sans possibilités de compensation. Les résultats d’essais montrent qu'en cas de stress important à cette période, l'irrigation peut être rentable, surtout sur des sols à réserve faible à moyenne, avec des gains d'environ 8 q/ha pour 100 mm apportés et de 1,5 à 2 points d'huile.

L’irrigation, l’une des clés du rendement

L'irrigation entre F1 et G4 fait gagner près de 8 q/ha en cas de stress hydrique marqué.