Chargement en cours...

L’extension de la coupe de colza : les avantages de la barre de coupe avancée

Article rédigé par
  • Jean-Louis LUCAS (jl.lucas@terresinovia.fr)
L’extension de la coupe de colza : les avantages de la barre de coupe avancée
    Imprimer cette page
    Modifié le : 16 juil. 2020

    Equiper sa machine avec une extension de coupe spécifique colza s’avère un investissement très vite rentabilisé. Le gain va jusqu’à pratiquement 3 q/ha, tout en augmentant le débit de chantier et en réduisant la probabilité d’avoir à gérer des repousses dans la rotation.

    Limiter les pertes à la coupe 

    Rallonger le tablier de coupe permet d'éviter une grande partie des éjections de graines qui tombent au sol à l’avant de la machine. Cela permet aussi d’approvisionner le convoyeur par un flux de végétation régulier, et d'amorcer la chaîne des opérations de battage en optimisant son approvisionnement.  

    Pertes selon le type de coupe utilisé

    Type d'équipement Pertes observées
    Coupe classique 0,5 à 3 q
    Extension de coupe 0 à 0,5 q

    Source : Terres Inovia 2002 à 2004 (20 essais coupe classique, 7 essais coupe avancée)  

    Améliorer le débit de chantier  

    Si le colza nécessite classiquement un temps de récolte supérieur aux céréales, les extensions de coupe permettent de rétablir l’équilibre. La répartition de la végétation à l’avant de la machine étant plus homogène, l’avancée de la moissonneuse batteuse est plus régulière et le gain de vitesse est appréciable. Le débit de chantier est amélioré d'environ 30%.  

    Une meilleure qualité de récolte 

    Le meilleur conditionnement de la végétation occasionne des gains d’efficacité au batteur avec une régularité de travail supérieure. Ceci se traduit par une vitesse d’avancement régulière de la machine et un triage optimisé permettant de réduire le taux d’impuretés de la récolte.  

    Taux d'impureté selon le type de coupe utilisé 

    Type d'équipement Taux d'impuretés
    Coupe classique 0,7 à 2,25 %
    Extension de coupe 0,55 à 1,25 %

    Source : Terres Inovia 2003 à 2005 (10 essais coupe classique, 7 essais coupe avancée

    Un investissement vite amorti

    Etant donné les niveaux de pertes couramment mesurés, l’équipement est assez rapidement amorti. Nos calculs montrent que, pour des pertes moyennes de 1,5 q/ha avec un amortissement sur 5 ans, une récolte de seulement 20 ha par an suffit.  

    Ces calculs ne tiennent pas compte des économies induites par des taux de repousses plus faibles dans la rotation, et d’une baisse du taux d’impureté dans la récolte. ​​​​​​​

    Document à télécharger

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    L’anthracnose sur lupin : surveillance et lutte
    >Lire l'article
    soja derobe datura
    Gestion des adventices difficiles en tournesol et en soja
    >Lire l'article