Chargement en cours...

Fractionner l'apport d'azote en lin d’hiver si besoin

Article rédigé par
  • Ségolène PLESSIX (s.plessix@terresinovia.fr)
Fractionner l'apport d'azote en lin d’hiver si besoin
    Imprimer cette page
    Modifié le : 06 août 2020

    Les besoins du lin sont de 4,5 kg d’azote absorbé dans les plantes entières par quintal de graines produit. Pour calculer la dose d’azote à apporter, se référer à la réglementation en vigueur dans votre région.

    En lin oléagineux d'hiver : si la dose à apporter est supérieure à 80 unités, il est conseillé de fractionner en deux apports.

    Dose conseillée
    De 0 à 80 u >80 u
    1 apport à reprise de végétation Fractionnement en 2 apports conseillé ; 30 à 50 unités à la reprise de la végétation et le complément 4-5 semaines plus tard

    Les apports d’effluents à l’automne sont déconseillés car l’objectif est d’éviter une croissance excessive du lin qui le sensibiliserait au froid. La hauteur des plantes ne doit pas dépasser les 10 cm à l’arrivée des premières gelées. 

    Privilégier les formes solides aux solutions azotées qui peuvent brûler les tiges à leurs extrémités.

    Exemples de doses à apporter*
    Objectif de rendement Sol superficiel Sol profond
    20 q/ha 70 u -
    25 q/ha 90 u 80 u
    >30 q/ha - 100-110 u

    Valeurs retenues pour la minéralisation et les reliquats en sortie d’hiver : 20 u en sols superficiels et 30 u en sols profonds.

    * En cas d’apports organiques réguliers, baisser la dose d’apport de 40 unités au moins (consulter un conseiller).

    Verse d'une parcelle de lin due à un excès d'azote
    Verse d'une parcelle de lin due à un excès d'azote

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    taupins colza
    Les ravageurs secondaires à l'automne
    >Lire l'article
    Stratégies chimiques pour désherber le soja
    Stratégies herbicides pour désherber le soja
    >Lire l'article