Chargement en cours...
Préparation de campagne

Fertilisation et inoculation de la lentille

Comme les autres légumineuses, la lentille a la capacité de fixer l’azote atmosphérique grâce à une symbiose avec une bactérie du genre Rhizobium (Rhizobium leguminosarum), présente naturellement dans les sols français. Il n’est donc pas nécessaire d’inoculer la lentille.

La lentille est peu exigeante : elle exporte 1,6 u/q de phosphore et 6 u/q de potassium.

Ainsi, pour un rendement de 15 à 25 q/ha, apporter 30 à 50 unités de P2O5, 60 à 80 unités de K2O et 20 à 25 unités de Mg.

Ces apports sont à raisonner et à adapter en fonction de l’analyse de sol.

Article co-rédigé avec  

Chargement en cours...