Chargement en cours...
Floraison / Remplissage

Diagnostiquer les maladies sur capitule du tournesol

maladies du tournesol

Les plantes nanifiées par le mildiou peuvent toutefois développer un capitule plus ou moins stérile qui reste horizontal et dressé vers le ciel à floraison.

Les attaques de sclérotinia sur capitule ont lieu pendant la floraison, favorisées par des périodes pluvieuses. La contamination a lieu dès que les premiers cercles de fleurons s'épanouissent. Le champignon envahit peu à peu le tissu spongieux, provoquant l’apparition de taches de pourriture molle beige clair au dos du capitule. Le champignon colonise ensuite tout le capitule et un abondant mycélium blanc apparaît sur sa face fleurie. Ce mycélium sera à l’origine de la formation d’une grille de sclérotes entourant les graines. Le capitule est alors complètement détruit. Les graines et les sclérotes tombant au sol, seul subsiste un « balai de sorcière ». Cette évolution est très dépendante de la pluviométrie de fin de cycle et est à l’origine des pertes de récolte les plus importantes en France.

Le mycélium du botrytis provoque une pourriture beige, se recouvrant de spores grises qui, suivant sa précocité, peut envahir l’ensemble du capitule, face fleurie comprise. Ne pas confondre avec le sclérotinia, qui présente des sclérotes sur et dans les tissus sous-jacents de la tache humide beige clair.

La contamination par le phomopsis s’effectue depuis une bractée ou d'une des petites feuilles du dos du capitule. Une tache beige-brun, plutôt sèche, progresse en pointe vers la crosse du capitule, affectant une portion du dos du capitule.

Le phoma se manifeste par une tache noire arrondie, plutôt sèche, entourant de la crosse du capitule. Ces attaques peuvent être à l'origine d'une dissémination du champignon par les semences, le champignon étant capable de s'installer dans la coque et dans l'amande.