Chargement en cours...
Automne

Diagnostiquer les maladies foliaires sur colza

Phoma

Macules arrondies gris cendré, de 5 à 15 mm, portant des ponctuations régulières noires très caractéristiques (pycnides). Halo jaune inexistant ou peu marqué.

phoma sur feuille de colza

Alternariose

Petites taches arrondies noires foncées, de 0,5 à 3 mm, entourées d'un halo jaune.

taches alternariose sur colza

Pseudocercosporellose

Petites taches brunes qui deviennent blanches-beige, de forme arrondie à anguleuse de 5 à 15 mm, délimitées par un liseré brun et, dans un premier temps, sans ponctuation.

taches pseudocercosporellose sur colza

Mycosphaerella

Taches brunes, portant de très nombreuses petites fructifications noires plus petites que les pycnides de phoma. Halo jaune autour du symptôme assez marqué.

Mycosphaerella sur colza

Cylindrosporiose

Symptôme de type brûlure, correspondant à des tâches beiges légèrement parcheminées, entourées d'acervules (pustules blanches).

taches cylindrosporiose sur feuilles de colza

Mildiou

Petites taches jaunes irrégulières qui foncent par la suite sur la face supérieure de la feuille. Fructifications blanches sur l'envers de la feuille.

mildiou sur colza à l'automne

Oïdium

Taches étoilées de mycélium blanc.

oidium sur colza

Phoma biglobosa

Macule concentrique, au centre fréquemment déchiré. Ponctuations noires (pycnides) rares et difficiles à distinguer. Pourtour foncé et halo jaune marqué.

tache Phoma biglobosa sur colza

Les photos ci-dessous sont issues d’un guide édité par Terres Inovia, réalisé en collaboration avec l'INRA, les chambres d'agriculture de l'Indre et de la Vienne et avec la participation financière du compte d'affectation spéciale pour le développement agricole et rural géré par le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

Vigilance : cylindrosporiose et sclérotinia 

En cas de symptômes de cylindrosporiose sur feuilles à l’automne, il faut être particulièrement vigilant au printemps. Un traitement fongicide pourra être effectué en reprise de végétation. 

En cas de forte attaque très précoce à l’automne, il peut être utile de traiter pour préserver le peuplement et prévenir les contaminations précoces des organes floraux dès leur différenciation.

En cas de risque sclérotinia, un traitement de rattrapage de CONTANS® à la dose de 2kg/ha, jusqu’au stade 4-6 feuilles est possible. Intervenir alors que des précipitations abondantes ou une irrigation sont prévues, l’eau étant nécessaire pour assurer la pénétration du produit au niveau des sclérotes. Cette solution est toutefois moins efficace que la pulvérisation et incorporation en présemis.  

 

logo contans bayerCONTANS® WG est biocompatible avec certaines spécialités phytosanitaires. Ne pas mélanger CONTANS® WG avec les engrais liquides. Pour tout renseignement complémentaire, contacter la société BAYER Service Infos au 0 800 25 35 45.

Chargement en cours...