Implantation/semis

Densité de semis : semer idéalement entre 2 et 4 cm de profondeur

Avant de prendre une décision concernant la profondeur de semis, il est nécessaire de connaitre la profondeur de la zone fraiche.

semis de colza

En condition optimale de fraicheur, semer à 2 cm.

En sol sec sur 3-4 cm, semer plus profondément, jusqu’à 4 cm, pour positionner la graine sur la zone fraîche. La graine germera dès que la situation climatique le permettra (1 mm de pluie par centimètre de sol) et la jeune racine pourra croître dans une zone restée fraîche.

En sol sec, sur 5 cm et plus, semer à 2 cm de profondeur pour profiter d'une germination rapide en cas de pluie. Si les précipitations sont trop faibles (inférieures à 10 mm), le risque de dessèchement du grain en cours de germination est possible, la jeune racine ayant des difficultés à se développer dans une zone sèche. C’est la situation la plus délicate. Un semis à 5 centimètres peut favoriser la levée qui sera toutefois retardée par rapport à un semis plus superficiel si la réhumectation est rapide.

Dans tous les cas, ne pas assécher inutilement le sol par des passages répétées (herse, vibroculteur). Rappuyer le sol limite l'évaporation et favorise les remontées capillaires. En conditions difficiles, le semoir de précision est un plus pour la maîtrise de la densité, de la régularité du positionnement de la graine dans le lit de semences et donc pour l'implantation du peuplement.