Chargement en cours...
Implantation/semis

Adapter le travail du sol au type de sol

Le choix du travail du sol est déterminant pour garantir la réussite de la levée, indispensable pour obtenir un colza robuste.

Ce choix dépend des problématiques à gérer (voir article décider du travail du sol à privilégier en intégrant toutes les problématiques) et doit être adapté au type de sol

  • Pour tous les types de sol : pas de travail superflu pour préserver l’humidité. Limiter la profondeur et le nombre d’intervention au strict nécessaire. Si le sol est travaillé, intervenir au plus tôt après la récolte, avant les pluies, si possible, et rouler. Éviter tout travail du sol dans les 15 jours avant semis pour favoriser le réhumectation en cas de pluie

travail du sol post moisson

Exemple d’un travail du sol post moisson permettant de bénéficier et de préserver l’humidité résiduelle

  • En sols argileux (teneur > 22-25%) :
    • Risques à éviter : création de mottes à cause d’un travail sur sol sec ou compacté
    • Solution à privilégier : éviter le travail du sol en profondeur et notamment le labour et intervenir juste après récolte et le plus en amont du semis possible. Il est alors indispensable d’avoir anticipé pour avoir une structure du sol poreuse ne nécessitant pas de fragmentation (exemple restructurer le sol avant l’implantation de la culture précédente puis éviter les tassements)

levée perturbée en sols argileux

Exemple d’une levée perturbée en sol argileux à cause la création de mottes par du travail profond

  • En sols limono-sableux (sols dits ‘fragiles’) :
    • Risques à éviter : battance du sol à cause d’une préparation trop fine et difficultés d’enracinement à cause de sol pris en masse.
    • Solutions : fragmentation du sol souvent utile (outil à dent ou labour repris à la dent), en évitant de multiplier les passages et la création de trop de terre fine. Le strip-till est particulièrement bien adapté à ces conditions et peut être simultané avec le semis.

parcelle de colza ennoyée

Parcelle de colza ennoyée à la sortie de l’hiver, à cause d’un sol battu dû à une préparation trop fine

Point technique "Réussir son implantation pour obtenir un colza robuste"

Réussir son implantation pour obtenir un colza robuste Une bonne implantation permet d’obtenir un colza robuste, peu sensible aux ravageurs et aux adventices et nécessitant peu d’intrants. Il sera alors à même d’exprimer tout son potentiel de rendement et permettra de maximiser la marge économique.

Acheter ou télécharger le point technique "Réussir son implantation pour obtenir un colza robuste"