Chargement en cours...

Adapter la fumure phospho-potassique

Article rédigé par
  • Charlotte CHAMBERT (c.chambert@terresinovia.fr), Luc CHAMPOLIVIER (l.champolivier@terresinovia.fr)
Adapter la fumure phospho-potassique
    Imprimer cette page
    Modifié le : 25 mars 2019

    Le soja est une culture moyennement exigeante en potasse et peu exigeante en phosphore.

    Symptome de carence en potasse sur feuille de soja

    Carence en potasse.

    Les analyses de terre permettent de situer le niveau de disponibilité en potasse et en acide phosphorique. Les apports doivent également tenir compte du passé récent de la fertilisation.

    Veiller à ne pas apporter de fortes doses de phosphore dans les sols très acides (pH inférieur à 5,5) ou alcalins (pH supérieur à 7,5). Eviter également les fortes doses de potasse dans les sols sableux

    Gestion de la fumure phosphatée et potassique

    Objectif de rendement P2O5 K2O
    sol pauvre sol bien pourvu sol très bien pourvu sol pauvre sol bien pourvu sol très bien pourvu
    25 q/ha 40 u 30 u 0 u 40 u 30 u 0 u
    35 q/ha 60 u 40 u 0 u 60 u 40 u 0 u

    Si absence d'apport en année n-1 ou n-2, alors les quantités peuvent être augmentées de 10 u de P2O5 et de 20 u de K2O.

    En cas d'exportations des pailles de céréales avant la culture, rajouter à ces chiffres, et seulement en sols pauvres, 10 à 20 u de P2O5 et 40 u de K2O.

    Chargement en cours...

    Ces articles pourraient vous intéresser

    degats limaces sur tournesol
    Limaces : gestion des populations en cours de campagne
    >Lire l'article
    pucerons tournesol
    Pucerons : Gestion en cours de campagne
    >Lire l'article