TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Communiqué de presse : "Le semis de colza associé à des légumineuses : une des clefs pour l'essor de cette filière bio dans le Sud-Ouest"

17 novembre 2017

Paris, le 16 novembre 2017 – Cultiver du colza en agriculture biologique c’est possible ! En plaçant(...)


Toutes les actualités

Interculture avant tournesol

En zones vulnérables, se référer aux arrêtés préfectoraux

Dans tous les cas, respecter strictement les réglementations en vigueur, notamment les arrêtés préfectoraux en zones vulnérables*. Les arrêtés préfectoraux diffèrent d'une région à une autre, dans les méthodes de calcul et les grilles de références.

* Liste des communes en zone vulnérable : voir le site de votre Chambre d'agriculture, DREAL ou DRAAF.

Gérer la conduite en fonction du type de couvert

Des critères techniques sont à prendre en compte pour réussir la mise en place du couvert et sa destruction et gérer préventive
ment les risques sanitaires et agronomiques.
• Tenez compte des modes de semis et de destruction envisagés dans vos critères de choix d’espèce (tableau).
• En sol pauvre en azote, semez un mélange à base de légumineuses (ex : vesce ou trèfle) complétées par d’autres familles (graminées...) du 10 août (2/3 Nord) au 25 août (1/3 Sud). En sol à forte minéralisation (sols profonds, riches en matières organiques), semez un couvert à installation rapide et à fort pouvoir d’absorption d’azote minéral fin août-début septembre (ex : moutarde blanche, phacélie).
• Proscrivez le niger et le tournesol dans les rotations à base de tournesol, en raison du risque de mildiou.
• Evitez les moutardes et les autres crucifères dans les rotations à retour fréquent de colza, notamment en raison du risque de  hernie.
• Adaptez la période de destruction au couvert en place :
- détruisez les couverts à forte croissance [> 2 t/ha de matière sèche (MS), soit > 1 kg/m² de matière verte pour un couvert à 20 % de MS] et développement (moutarde, radis, phacélie, avoine) dès la fin novembre ou dès le début de floraison (pour éviterla grenaison) ;
- vous pouvez envisager une destruction plus tardive des couverts en mélange à base de légumineuses, mais dans tous les cas au moins deux mois avant la date prévue de semis du tournesol, soit mi-février.

 

Caractéristiques des principales espèces possibles dans l'interculture blé-tournesol

 

Semer tôt pour permettre aux CIPAN d'avoir un effet bénéfique

La réglementation indique, en fonction des régions, des dates limites d'implantation des CIPAN. Pour se développer correctement et bien jouer leur rôle vis à vis de l'azote, les CIPAN doivent être semés précocément.

Les caractéristiques du milieu conditionnent la levée des espèces, ou association d’espèces : humidité du sol, réserves azotées et températures sont les garantes d’une bonne implantation.


Périodes de semis conseillées pour quelques couverts possibles en interculture blé-tournesol

 

 

En sols argileux (> 30% d’argile), la bonne mise en place et les périodes de destruction des CIPAN sont souvent incompatibles avec le labour (qui se pratique traditionnellement dès la fin d’été). En l’absence de labour, une fissuration profonde du sol avant semis et une grande vigilance sur les limaces sont recommandées.

 

Détruire selon les modalités fixées par les arrêtés préfectoraux

 La période « pivot » de destruction des couverts se situe majoritairement en novembre, mais les règles sont très variables selon les départements.
Certaines espèces doivent être détruites tôt préférentiellement (graminées avant février, crucifères et phacélie dès leur entrée en floraison) pour éviter un assèchement des premiers horizons et permettre au tournesol une levée et un développement dans de bonnes conditions.

Une fois le couvert détruit, le mulch est susceptible d'encombrer le lit de semences et de gêner la levée du tournesol. 

Limiter le nombre d’interventions superficielles ultérieures nécessaires pour la préparation du lit de semences.

Opérer sur sol ressuyé pour limiter les tassements de sol.


Privilégier la destruction mécanique

Les destructions mécaniques, plutôt que chimiques, sont recommandées voire imposées dans de nombreux départements.

 La destruction par le gel reste une solution aléatoire qu’il convient de mettre à profit, pour certaines espèces uniquement, en complétant par un roulage (type Cambridge, Cultipacker).

 Le broyage est une solution intéressante pour éliminer les moutardes en particulier. Y associer un à deux passages d'outils à dents.

 Le labour, plus radical, convient à de nombreuses CIPAN (légumineuses, phacélie notamment) et succède souvent à un broyage si la CIPAN est haute au moment de sa destruction.

 Les déchaumeurs ou décompacteurs ne suffisent pas pour détruire des couverts bien enracinés, a fortiori si le système racinaire est pivotant.

 Les herbicides non sélectifs, lorsqu’ils sont autorisés, restent une solution simple et rapide.

Dans la plupart des cas, les situations d’itinéraires de semis sans labour sont soumises à des régimes dérogatoires en ce qui concerne l’usage de glyphosate. En France, selon les enquête CETIOM 2013, le non-labour avant tournesol représente 36% de la sole.

 

Publications

Qualité des graines de tournesol 2016

Qualité des graines de tournesol 2016

2016 : teneur en huile en retrait par rapport aux 3 dernières années

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Accidents climat. tournesol

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du tournesol


Tournesol en production de semences

La conduite du tournesol en production de semences


Toutes les formations