TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "L’agronomie au coeur du choix variétal"

14 décembre 2017

Paris, le 14 décembre 2017 – Avec des rendements moyens à plus de 27 quintaux par hectare, le tourne(...)


Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Toutes les actualités

Soja : irrigation

IRRIsoja, un outil en ligne pour piloter l'irrigation

Quand démarrer le premier tour d'eau ? Quand reprendre l'irrigation après une pluie significative ? Quand arrêter d'irriguer la parcelle ? IRRIsoja aide à piloter l'irrigation du soja au plus près de ses besoins en valorisant toute la réserve d'eau disponible.

 Ouvrir l'outil

Le soja a des besoins élevés en eau. Dans le sud de la France, l’irrigation est indispensable pour obtenir des rendements élevés.

Une irrigation bien conduite permet de gagner 8 à 10 q/ha pour 100 mm apportés et de sécuriser la teneur en protéines.

Ne pas commencer trop tôt

Les dates sont à moduler en fonction du climat de l’année. Retarder le premier apport en cas de pluies abondantes en mai-juin et l’avancer en situation inverse.

Effectuer le premier arrosage :
 en sols superficiels, au stade R1 (apparition des premières fleurs), vers le 25 juin/1er juillet pour un semis de mi-avril à début mai, avec une variété groupe I ou groupe II ;
 en sols profonds, 12 à 15 jours après l’apparition des premières fleurs, vers le 10-15 juillet pour un semis de mi-avril à début mai, avec une variété groupe I ou groupe II.

  

Poursuivre jusqu’à l’apparition des premières gousses mûres

L’alimentation en eau en fin de cycle permet de finir le grossissement des graines, essentiel pour l’élaboration d’un haut rendement et d’une forte teneur en protéines.
En l’absence de pluie, réaliser le dernier arrosage au stade R7 (premières gousses mûres, de couleur marron-beige, avec des graines arrondies à l’intérieur).
Ce stade se situe environ trois semaines avant la récolte, vers le 10-15 septembre pour un semis de mi-avril à début mai.

 

Conduite de l’irrigation en année moyenne

Objectif de rendement = 35 à 40 q/ha

Type de sol

Région

Apports totaux en irrigation

Nombre d'apports

Durée des tours

d'eau (jours)

Dose (mm)

Sols superficiels

Sud-Est, Rhône-Alpe

250 à 300 mm

8 à 10

6-7

30-35

Midi-Pyrénées

200 à 250 mm

7 à 8

6-7

30

Alsace 

150 à 250 mm

5 à 8

7

30

Aquitaine

150 à 200 mm

5 à 7

6-7

30

Centre, Poitou-Charentes

180 à 210 mm

6 à 7

7

30

Bourgogne, Franche-Comté

120 mm

4

7-8

30

Sols profonds

Sud-Est

150 à 200 mm

4 à 6

8-10

40-45

Midi-Pyrénées

100 à 150 mm

3 à 4

10-12

35-40

Alsace

100 à 150 mm

3 à 5

8-10

30

Aquitaine

50 à 100 mm

2 à 3

10-12

35-40

Centre, Poitou-Charentes

80 à 120 mm

2 à 3

12

40

Bourgogne, Franche-Comté

80 mm

2

10-12

40

   

Irriguer dans le Sud souvent nécessaire pour sécuriser les rendements

Dans le Sud-Ouest et en agriculture conventionnelle, le soja en sec n'est compétitif que dans des sols très profonds (sols argilo-limoneux de fond de vallée avec une réserve utile supérieure ou égale à 150 mm) et dans les zones les moins contraintes au niveau hydrique (sud de l'Aquitaine, sud-ouest du Gers). Dans ces situations, les rendements moyens de soja en sec sont le plus souvent compris entre 20 et 25 q/ha, avec une variabilité entre années supérieure au soja irrigué.

Dans le Sud, hormis les situations peu contraintes en eau, le risque d'obtenir des rendements de soja inférieurs à 15 q/ha est élevé en sec. L'irrigation, avec un nombre suffisant de tours d'eau, est alors nécessaire pour sécuriser et augmenter ces rendements.

   

Réserve utile en eau du sol

Rendement moyen du soja conduit avec une irrigation optimale

Rendement moyen du soja en sec (q/ha)*

Rendt. moyen du soja en sec obtenu sur 5 années parmi les 10 plus sèches (q/ha)

Sol profond (RU=150 mm) 

35 - 40 q/ha

21

14

Sol intermédiaire (RU=100 mm)

35 - 40 q/ha

15

9

* étude fréquentielle sur la station de Blagnac-31, période 1990-2003, données climatiques Météo-France, rendements estimés en fonction de la disponibilité en eau sur le cycle du soja.

 

 

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Accidents climat. soja

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du soja


Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations