TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Rendements protéagineux 2016

Saisissez vos rendements
en protéagineux
(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités

Communiqué de presse "Récolte 2016 de céréales à paille, colza et pois

05 août 2016

Communiqué de presse diffusé par FranceAgriMer, ARVALIS – Institut du végétal et Terres Inovia sur l(...)


Communiqué de presse" 1ères rencontres des grandes cultures bio"

06 juillet 2016

L’ITAB, ARVALIS et Terres Inovia organisent le 24 novembre 2016 les premières rencontres des grandes(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : fertilisation

Azote

En zones vulnérables, se référer aux arrêtés préfectoraux

Dans tous les cas, respecter strictement les réglementations en vigueur, notamment les arrêtés préfectoraux en zones vulnérables*. Les arrêtés préfectoraux diffèrent d'une région à une autre, dans les méthodes de calcul et les grilles de références.

* Liste des communes en zone vulnérable : voir le site de votre Chambre d'agriculture, DREAL ou DRAAF.

Raisonner la fertilisation azotée du tournesol

Les besoins en azote du tournesol sont modérés. Ils sont proportionnels au rendement à raison de 4,5 kg d'azote absorbé par quintal. Au delà de 150 kg d'azote absorbés/ha, l'azote n'est plus limitant.
Bien enraciné, le tournesol mobilise l’azote minéral des couches les plus profondes du sol qui lui fournit alors une grande partie de ses besoins, voire la totalité. La fertilisation azotée vise à compléter les fournitures du sol, si nécessaire, afin de satisfaire les besoins de la plante.

Pour déterminer la dose d'azote à apporter, il existe deux méthodes :

- l'estimation des besoins à partir des reliquats et de l'objectif de rendement (méthode du bilan),

- Héliotest, outil d'aide à la décision, plus précis.

Apporter l’azote en végétation

Un apport d'azote en végétation est souvent mieux valorisé qu'un apport au semis car il est mieux synchronisé avec la période de besoin maximum de la culture.

Pour apporter l’azote en végétation sans risque, utiliser une forme solide (ammonitrate ou urée), par temps sec, avant le stade 14 feuilles.

L’application de solution azotée est déconseillée ; elle n’est possible qu’en équipant le pulvérisateur de pendillards. Cet équipement évite de brûler les boutons dans le cas du report de l'intervention au delà du stade "14 feuilles'' (en raison par exemple de contraintes de temps de travail ou météorologiques).

Eviter les excès d'azote

 ils favorisent l'exubérance de la végétation, le développement des maladies (sclérotinia, phomopsis, botrytis) et la verse, ce qui pénalise le rendement ;
 ils abaissent la teneur en huile des graines d'un demi point pour 50 unités en trop, ce qui pénalise la qualité de la récolte. La teneur en acide oléique n'est pas affectée.

En revanche, quand on n'apporte pas d'engrais, ou trop peu là où il aurait fallu en fournir plus, on perd du rendement à cause des carences en azote (nombre de graines réduit et déficience photosynthétique).

Estimation des besoins à partir des reliquats et de l'objectif de rendement

En zone vulnérable vis à vis de la teneur en nitrate des eaux, respecter les arrêtés préfectoraux établissant les référentiels régionaux de mise en œuvre de l'équilibre de fertilisation azotée.

  

Dose d'azote à apporter

objectif de rendement

25 q/ha

(sol superficiel)(1)

35 q/ha

(sol profond)(2)

Reliquat d'azote

minéral

dans le sol

au semis

Faible (30 u)

40 à 80 u

plus de 80 u

Moyen (60 u)

moins de 40 u

40 à 80 u

Elevé (90 u)

0 u

moins de 40 u

(1) argilo-calcaire superficiel, sol sableux, cranette

(2) limon, limon argileux, argile limoneuse, craie.

Si la minéralisation est forte, choisir la valeur basse de la fourchette et inversement. Les reliquats d'azote au semis se mesurent en prélevant des échantillons de sol à différentes profondeurs, par exemple par couche de 30 cm d'épaisseur jusqu'à 90 cm, voire 120 cm pour les sols les plus profonds. Ils peuvent être estimés à partir des résultats mesurés chaque année sur des réseaux de parcelles de référence ou calculés grâce à des logiciels de fertilisation azotée.

Méthode de la bande azotée : Héliotest

La bande azotée : un moyen très simple pour déterminer les besoins en fertilisation azotée du tournesol

 Appliquer 60 à 80 unités d'azote sur une bande de la parcelle au semis

 Observer votre bande azotée du stade 8 feuilles au stade 14 feuilles

 Si une différence apparaît avec le reste de la parcelle (différence de couleur, de hauteur ou de volume), apporter aussitôt la dose d'azote nécessaire en végétation.

 Si aucune différence n'apparaît, le sol fournit suffisamment d'azote à votre tournesol. 

Déterminer la dose

Nombre de feuilles à l'apparition de la différence visuelle

Objectif de rendement (q/ha)

20 

25 

30

35

40

7-8 feuilles

0 u

30 u

40 u

70 u

100 u

9-10 feuilles

0 u

0 u

30 u

50 u

80 u

11-12 feuilles

0 u

0 u

0 u

30 u

60 u

13-14 feuilles

0 u

0 u

0 u

30 u

40 u

Héliotest, un outil efficace et performant pour raisonner la fertilisation azotée

Fruit des recherches du CETIOM et de ses partenaires, Héliotest permet d’apporter de l’azote en végétation, lorsque la culture en a réellement besoin. Avec Héliotest, on obtient directement la dose d’azote à apporter suivant le stade d’apparition de la différence et l’objectif de rendement.

Rentabilité et respect de l'environnement

Raisonner la fertilisation avec Héliotest, c'est :

s'inscrire dans une démarche de fertilisation raisonnée et de justification des pratiques
- Limiter les pertes d'azote par lessivage du nitrate, grâce à une meilleure adaptation des apports aux besoins de la culture et aux fournitures d'azote par le sol
- Justifier de pratiques reposant sur des outils de raisonnement
augmenter la marge brute

- Gain de rendement si la fertilisation habituelle est insuffisante ou excessive
- Economie d'engrais si la fertilisation habituelle est excessive
- Augmentation de la teneur en huile si la fertilisation habituelle est excessive.

Commander Héliotest

"Publications/Heliotest"

En savoir plus :

- données de validation

- règles de décision

 

 

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2016

Septembre 2016 : "Interventions d’automne : combiner les leviers pour gagner en efficacité" Août 2016 : "Fourrages et tourteaux : favoriser l’autonomie des exploitations"

Points techniques

Pour faire l'état des connaissances. Dernière parution "Colza associé à un couvert de légumineuses gélives"

Toutes les publications

Outils

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Tous les outils

Formations

Désherbage des oléagineux

Désherbage des oléagineux : méthodes alternatives de désherbage, méthodes agronomiques, désherbage mixte et mécanique


Analyse graines oléagineuses

Maîtriser l'analyse des graines oléagineuses au laboratoire


Toutes les formations