TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Hommage

Hommage à l'engagement pour la recherche et l'innovation de Xavier Beulin, président du Cetiom de juillet 2000 à décembre 2009. Nos condoléances à ses proches.

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Attaques récurrentes des oiseaux en tournesol"

28 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia sur son engagement auprès des producteurs pour dévelo(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture chanvre 2017 est arrivé !"

28 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia pour la sortie du guide de culture du chanvre.

"Le g(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Tournesol / Cultiver du tournesol / Tournesol : conservation et stockage

Bonnes pratiques

Avant le stockage, nettoyer les locaux de stockage et les graines

Attention aux graines de datura !

En cas de fortes infestations des parcelles de tournesol par le Datura stramonium il est nécessaire d'effectuer un nettoyage mécanique de la récolte en privilégiant des grilles à trous ronds de 3,5 mm de diamètre (bannir les grilles à trous ronds de 2,2 mm ou les grilles à fentes rectangulaires de 1,5 x 20 mm). Cette précaution évitera de dépasser la limite maximale réglementaire de 0,1 % de graines de datura dans les aliments pour animaux.

 

En savoir plus : adventices difficiles

1 2

1. Graines de tournesol (à gauche) et de datura (à droite)

2. Fleur et fruit de Datura Stramonium

Nettoyer les locaux de stockage et les circuits de manutention

Nettoyer très soigneusement, du haut vers le bas, les locaux de stockage (balayage, soufflage, aspiration). Le traitement insecticide des parois de magasin à plat ou de cellules est une pratique autorisée et efficace. Mais, dans le cas des graines oléagineuses, la LMR (Limite Maximale de Résidus) étant très basse, on risque de la dépasser en particulier si le remplissage se fait peu de temps après le traitement et pour de petits tonnages (10 à 30 tonnes, cas du stockage à la ferme).

Attention : le stockage à plat et les cellules métalliques sont plus favorables au développement des insectes.

Nettoyer les graines à la réception

Un lot de graines sales est davantage sujet aux attaques d’insectes. De plus, une  masse de graines nettoyées est plus homogène et permet un meilleur refroidissement par ventilation. Selon les normes de commercialisation, les graines oléagineuses livrées aux huileries ne doivent pas contenir plus de 2 % d’impuretés.

Sécher les graines : une basse teneur en eau est une bonne garantie de l’absence d’insectes

Les teneurs en eau faibles sont défavorables aux insectes et surtout aux acariens. Pour une bonne conservation sur une longue durée, qui permet d’éviter l’acidification des graines, le développement d’insectes et les moisissures, il est recommandé de stabiliser les graines à des humidités comprises entre 7 et 8%. Une humidité à la norme commerciale (9%) ne permet pas une conservation sur une longue durée.

Attention : le séchage du tournesol en séchoir à air chaud nécessite certaines précautions pour éviter tout risque d'incendie.

En savoir plus : Séchage du tournesol, éviter les risques d'incendie de séchoir

 

Pendant le stockage, maîtriser la température par la ventilation de refroidissement

Ventiler dès la mise en cellule pour ramener le stock vers 20°C le plus tôt possible après la récolte. Puis, si le stock doit être conservé jusqu’au printemps, réalisez 2 à 3 autres ventilations pour stabiliser la température en dessous de 10 °C ou même en dessous de 5 °C si possible.

(Il n'est pas gênant de descendre en dessous de 0 °C).

La ventilation de refroidissement permet de limiter, voire d’empêcher, le développement d’insectes. En dessous de 12°C, les insectes ne se reproduisent plus et une exposition de 3 mois en dessous de 5°C entraîne la mort de toute forme d'insecte. Elle permet également d’éviter des accidents de conservation tels que la production de chaleur liée à la respiration des graines et l’acidification des graines qui nuit gravement à la qualité de l'huile.

Régler les ventilateurs 

L’air de refroidissement est généralement pulsé dans les cellules par des ventilateurs. Veillez à ce que ceux-ci travaillent dans la zone normale de leur diagramme débit-pression, soit à une pression au plus égale à 80 % de la pression maximale.


Avant expédition, nettoyer les graines en cas de présence d’insectes

Lorsque les températures extérieures remontent au printemps, la ventilation de refroidissement ne permet pas toujours de faire descendre la température des graines suffisamment bas et des insectes peuvent se développer. Aucun produit insecticide de contact n’étant autorisé sur graines oléagineuses, le recours au nettoyage mécanique avant expédition peut être une bonne alternative. Il permet de réduire fortement l’infestation car les insectes majoritairement présents dans les oléagineux (insectes secondaires et mycophages) s’éliminent assez facilement par cette technique, contrairement aux insectes primaires qui rentrent à l’intérieur des graines.

Stockage à la ferme des oléagineux

Tous les conseils pour le stockage des graines de tournesol (humidité, température, propreté, insectes).

 Télécharger la fiche (PDF 190 Ko)

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Qualité des tourteaux de tournesol 2015

Caractéristiques 2015, comparaison années précédentes

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Accidents climat. tournesol

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du tournesol


Nouvelles technologies (Nouveauté)

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations