Montaison

Xenostrongylus deyrollei (peu fréquent, peu nuisible)

Biologie  

Xenostrongylus sur boutons de colza

Cet insecte ressemble à un méligèthe « poilu » de grande taille (2.8 à 3.8 mm). Il a été observé en premier lieu dans les Yvelines en 2009 puis dans la Marne autour de Chalons en Champagne. Cette espèce semble en expansion puisqu’elle a également été détectée dans l’Aube, le Loiret, dans l’Essonne et en Hauts-de-Seine.  

Source : Chapelin-Viscardi J.D., Bouyon H., Moncoutier B. 2018. Les espèces du genre Xenostrongylus Wollaston, 1854 de France métropolitaine (Coleoptera Nitidulidae). L’Entomologiste. 74(4) : 245-249. 

L'adulte peut être observé dans les cuvettes jaunes ou sur les plantes, sur une plage un peu décalée par rapport aux méligèthes : premières manifestations plus tardives, et présence possible jusqu'au-delà de la floraison. Les larves (mineuses) et symptômes peuvent être observés ensuite sur les feuilles et pourraient être à l'origine de chutes brutales de feuilles. 

A ce jour, il est peu fréquent et est considéré comme peu nuisible.  

Pour en savoir plus : se référer à la fiche BSV – Annexe XI. 

Les ravageurs du colza sont tous régulés par de nombreux auxiliaires. Limiter les traitements insecticides autant que possible. Si un traitement se justifie, sur les insectes résistants, utiliser des produits efficaces au risque d’engendrer des pullulations d’insectes. 

Pour en savoir plus sur ces organismes, consulter l’article sur les auxiliaires.