Chargement en cours...
Préparation de campagne

Traitement de semence et pois chiche

Le retrait de la substance active thirame pour la campagne prochaine plonge la filière pois chiche dans le doute. En effet, le délai d’utilisation usine et producteur du thirame prend fin le 30 janvier 2020. Pour pallier ce retrait et éviter une impasse technique, Terres Inovia, en partenariat avec la FNAMS, a entreprit des travaux dès 2019 pour identifier une alternative.

Quelles possibilités de substitution en 2020 ?

Les fongicides disponibles d’un point de vue règlementaire sont le WAKIL XL à 0,2 kg/100 kg et le TOPSIN 70WG à 3 g/kg. Toutefois, il apparait que le WAKIL XL n’est pas électif à pleine dose. Son utilisation n’est donc pas opportune contrairement au TOPSIN 70WG qui, à sa pleine dose, s’avère être sélectif. De plus, cette spécialité commerciale a montré une efficacité équivalente au Vitavax (0.25l/q), notre référence dans le réseau d’essai 2019 dans un contexte de pression cependant faible . Ce réseau d’essai sera maintenu en 2020, afin de compléter nos acquisitions de références techniques dont l’objectif reste de trouver une alternative pérenne.

Quels intérêts du traitement de semence ?

Le traitement de semence pour le pois chiche est l’un des nombreux leviers qu’il est nécessaire d’activer pour limiter l’apparition de l’ascochytose, maladie aérienne, très préjudiciable à la culture. Le traitement de semence aura également un intérêt sur la fonte de semis.