Chargement en cours...

Synthèse variétale nationale - Lin oléagineux de printemps 2022 : Résultats définitifs

Le début de développement du lin de printemps est caractérisé par des conditions de déficit hydrique très marquées. Des parcelles de la culture ont pu être impactés dès le début du cycle par des infestations d’altises, la pression est cependant moins marquée que celle de l’année précédente. La floraison a démarré début juin dans un contexte chaud et sec, avec un nombre de jours échaudants très important. Sa durée est écourtée, conséquence des stress thermique et hydrique et limitant le potentiel de rendement. La phase de remplissage des capsules est largement impactée par la poursuite des conditions chaudes et sèches.
Les rendements sont très hétérogènes selon les secteurs, dans le Nord-Est en moyenne 15-16 q/ha, en Centre-Val de Loire (notamment Eure-et-Loir) en moyenne autour de 20 q/ha cachant des hétérogénéités en local. Les teneurs en huile et en Oméga 3 sont faibles à moyennes sur les zones ayant subi les baisses de rendement les plus marqués, et sont plutôt bonnes sur le Centre-Val de Loire.

 

Télécharger la synthèse